La Boîte à Malices – Les argiles et boues

L’argile est une roche sédimentaire. Cette roche se forme par l’accumulation et le dépôt de sédiments, petits « bouts » de terre qui sont arrachés par l’érosion. Avec à l’aide du vent, de l’eau, de la glace ou de la gravité, ces sédiments se déposent en couches appelées aussi strates géologiques.

Les argiles désignent de très fines particules de matière arrachées aux roches par l’érosion ainsi que les minéraux argileux ou phyllosilicates (Ces dernières observées au microscope ont la forme de plaquettes, ce qui explique leur plasticité). La plupart de ces particules proviennent de la désagrégation de roches silicatées : du granite (mica et feldspath), du gneiss ou encore des schistes. Ces particules sont transportées par le vent ou l’eau sous forme de limon ou de vase. Les fleuves véhiculent des argiles qui finissent par se déposer en alluvions, dans le cours d’eau lui-même, à son embouchure, dans un lac ou dans la mer. Les dépôts peuvent alors sédimenter et former une roche argileuse par diagenèse : déshydratation et compactage. En tant que roches sédimentaires, les affleurements argileux présentent une succession de strates empilées les unes sur les autres.

Ces argiles peuvent avoir une structure feuilletée ou fibreuse.

L’argile est utilisée depuis des temps immémoriaux. En effet, les égyptiens l’employaient déjà pour ses vertus purificatrices au cours de la momification. Dans leur pharmacopée, ces derniers faisaient usage de l’argile de Nubie, aujourd’hui peu employée. Les grecs l’ont aussi exploité notamment pour soigner les fractures. Ils appliquaient des bandes plâtrées ou durcies par un enduit de boue d’argile.

Mais ce sont surtout les naturopathes allemands comme Sebastian Kniepp, Louis Kuhne, Adolf Just ou Emanuel Felke qui ont vraiment contribué à la redécouverte de l’argile et à son réemploi comme traitements naturels. Gandhi fut d’ailleurs un fidèle adepte des soins avec l’argile.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire de l’argile mais aussi son utilisation dans votre quotidien ou votre santé, je vous conseille vivement un livre de référence en la matière de Raymond Dextrait, L’argile qui guérit, mémento de médecine naturelle, Ed. Vivre en Harmonie, Escalquens, 1997. La version numérique est téléchargeable via ce lien. C’est un ouvrage de base pour bien commencer avec l’argile.

Notez bien l’avertissement. Avec l’argile, il convient d’utiliser plutôt des cuillères en bois que celles en fer, en acier ou en plastique. Vous pouvez en revanche utiliser l’acier inoxydable.

La principale propriété de l’argile est d’abord son fabuleux pouvoir absorbant. Elle assimile notamment les odeurs mais également les impuretés ainsi que toutes autres substances toxiques notamment les radiations ionisantes. En effet, appliquée sur un corps, l’argile aurait la possibilité de neutraliser la radioactivité si elle est en excès et de protéger le corps des effets de ces radiations.

L’argile peut être utilisée en usage externe ou interne. Son emploi requiert des précautions. En usage externe, elle est utilisée la plupart de temps en cataplasmes mais aussi en poudrage, bains ou ajoutée dans les soins cosmétiques.

J’utilise avec succès le traitement des entorses et autres coups et traumatismes avec des cataplasmes d’argile verte. C’est d’une efficacité redoutable. En un week-end et des cataplasmes renouvelés avec régularité, j’ai soigné une entorse sérieuse de la cheville. Ce produit est épatant si on sait le manier avec soin.

Elle peut être utilisée aussi en interne mais nécessite encore plus de précautions que pour son usage externe. L’argile est un produit qui n’est pas anodin et réclame de bien étudier le sujet avant de se lancer dans la médication qui plus est par voie interne. Je vous conseille au moins la lecture de l’ouvrage précité et / ou la consultation d’un naturopathe ou d’un spécialiste des médecines naturelles avant tout traitement interne à l’argile.

Argile blanche ou kaolinite

L’argile blanche est donc un minéral qui provient de l’altération de feldspaths, granites et des roches magmatiques appelé aussi kaolinite. Voir aussi kaolin. Elle est très répandue dans beaucoup de parties du monde, y compris en France.

Ces utilisations sont très variées. Cette argile est un des éléments essentiels dans la fabrication de porcelaine mais pas que. En effet, on s’en sert aussi dans la fabrication du papier car elle permet d’économiser la pâte à papier chère ainsi que blanchir et opacifier le produit fini. Cette argile peut être employée aussi dans les maux d’estomac car elle absorbe les toxines et tapisse l’estomac d’une couche protectrice. On peut y avoir recours, sous forme calcinée, dans le lutte biologique contre certains nuisibles.

L’argile blanche est une argile très douce très fine. Elle a des vertus décongestionnantes et apaisantes particulièrement sur les peaux sensibles, irritées mais aussi les peaux matures et celles des bébés qui demandent beaucoup de douceur.

Argile verte

Il existe en règle général deux types d’argile verte : illite ou montmorillonite. Cette argile est la plus commune et convient pour tous les usages et tous les types de peaux.

Elle possède un très grand pouvoir absorbant et assimile toutes les impuretés. Elle nettoie en profondeur la peau. Mais elle a aussi un rôle régulateur, purifiant, calmant et cicatrisant. Elle est d’une réelle efficacité sur les peaux peaux mixtes, grasses ou à imperfections

Argile violette

Cette argile est obtenue après broyage de plusieurs autres argiles, principalement la blanche et du violet de manganèse. Elle est toutefois moins absorbante que l’argile verte.

En revanche, elle possède des vertus assainissantes importantes. Elle adoucit et purifie la peau. Elle lutte aussi contre les inflammations cutanées. Elle a aussi une très jolie couleur qui est intéressante en maquillage notamment.

Publicités

La parole est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s