La recette cosmétique – Le macérât de Bellis

Je vous présente ici une recette toute simple de printemps qui met en œuvre les ressources perdues de la Nature.

Tous les printemps et le retour du soleil, de jolies pâquerettes fleurissent dans nos jardins et prés.

Elle sont agréables à regarder ou même à effeuiller pour les plus romantiques d’entre nous. Mais ces deux activités, même si elles sont agréables, ne permettent pas de tirer pleinement profit de ce que Dame Nature met à notre disposition.

Pourtant, la pâquerette et son macérât présente milles vertus.

Son nom botanique est Bellis Perennis ce qui explique que l’on parle de macérât de bellis et non de pâquerette.

On parle également de macérât car comme son nom l’indique, il est obtenu par la macération de fleurs de bellis dans de l’huile.

NB : Il est est possible également de réaliser de l’extrait hydro-glycériné (EH) de bellis c’est à dire de les faire macérer dans la glycérine végétale au lieu de l’huile.

Vous pouvez retrouver dans La Boîte à Malices l’article complet sur Bellis Perennis. En voici un court résumé.

La macérât de bellis est donc obtenu en faisant macérer des fleurs de pâquerettes sur un support huileux.

Cette huile est très intéressante car elle possède beaucoup de vertus.

Elle est plus généralement reconnue pour raffermir les tissus, les zones relâchées ou distendues. Mais elle est aussi réputée pour avoir un effet tonique, tenseur et galbant.

C’est ainsi que ce macérât est tout indiqué dans les soins post grossesse et minceurs mais également dans les soins de beauté du buste et contours du visage.

Comme toutes les huiles, elle est aussi hydratante, nourrissante et restructurante. Elle redonne souplesse à la peau.

Mais ce macérât a aussi des propriétés apaisantes, cicatrisantes, réparatrices et protectrices. Elle va permettre de soulager les peaux inflammées, abîmées ou brûlées.

D’ailleurs, nos ancêtres l’ont souvent utilisé pour ses vertus cicatrisantes. Seule ou en association avec l’arnica, elle est parfaite pour soigner les courbatures, lumbagos, torticolis, rhumatismes et autres traumatismes.

Le macérât de bellis à également une action bénéfique sur la circulation sanguine et permet de décongestionner les zones d’ œdèmes. Il est donc utile de l’incorporer dans des soins pour la circulation des pieds et jambes comme ma recette de Gel Petons Heureux .

Elle est aussi indiquée dans le traitement des fragilités de la peau comme la couperose ou les ecchymoses.

Voici donc pour les propriétés de cette petite fleur qui,mine de rien, fait beaucoup de bien.

Passons maintenant à la pratique.

Avant de réaliser une recette, pensez à lire les articles :

Intérêt des produits faits maison

Conseils pour bien commencer

Liens pour bien commencer

Pensez aussi à aller faire un tour dans La Boîte à Malices pour en connaître plus sur les ingrédients.

Pensez également à bien respecter l’hygiène en désinfectant tous vos contenants, vos ustensiles et votre plan de travail. Voir à ce propos l’article sur l’alcool à 90° sans toxiques. Pensez également à tester tous les ingrédients sur vous avant d’utiliser le produit.

Cette recette est diffusée sous licence Creative Commons By-nc-sa 3.0.

Cela signifie que vous pouvez librement reproduire, diffuser et communiquer cette recette sous certaines conditions :

1. Vous devez toujours citer Mélanie – My Original Nature comme auteur de la recette et donner le lien vers le blog.

2. Cette licence interdit tout usage commercial. Vous n’êtes donc pas autorisé à faire un usage commercial de cette recette en tout ou en partie.

3. Partage à l’identique. Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant l’œuvre originale, vous devez diffuser l’œuvre modifiée dans les même conditions, c’est à dire avec la même licence avec laquelle l’œuvre originale a été diffusée.

Voici donc la recette.

1. Les ingrédients :

– 450 ml d’huile végétale

J’ai ici employé du tournesol car c’est une huile neutre. Ce n’est en revanche pas la meilleure des huiles pour réaliser un macérât car elle est sensible à l’oxydation. Toutefois, comme il s’agissait d’un premier essai, j’ai préféré prendre une huile plus économique.

Vous pouvez réaliser ce macérât faire avec n’importe quelle huile végétale qui n’est pas trop sensible à l’oxydation comme l’huile d’olive ou l’amande douce.

– Des pâquerettes.

Ramassez en assez pour remplir le 2/3 à 3/4 de votre pot. Pour un pot de 500 g, j’ai ramassé des pâquerettes pendant 1 bonne heure. Une fois équeutées et séchées, j’en ai obtenu environ 125 g.

Vitamine E

Elle est essentielle pour éviter toute oxydation de votre macérât.

2. Le matériel :

– Un contenant en verre avec un couvercle. Il faut le privilégier transparent ou légèrement opaque pour que la lumière puisse passer au travers.

Ce peut être un ancien pot à confiture, miel ou compote. Du moment qu’il y a un couvercle bien hermétique, cela fera très bien l’affaire.

– Un contenant avec un bouchon verseur pour conserver votre macérât fini

– Un saladier en verre

– Papier absorbant

– Un grand plat

– Papier sulfurisé

– Un entonnoir

– 2 ou 3 filtres à thé

– Une cuillère en bois

– Une petite passoire

– 1 ou 2 torchons propres

3. Le temps de préparation : 1 semaine de séchage + 7 semaines minimum de macération + 30 minutes environ pour le filtrage.

Il existe des méthodes plus rapides à chaud mais je trouve que cela dénature un peu le produit. La méthode à froid reste pour moi la meilleure.

4. La procédure à suivre :

Étape 1 : La cueillette

Ramassez vos pâquerettes en essayant de les choisir ouvertes et non fanées. Il faudra vous occuper de les préparer aussitôt cueillies. En effet, les pâquerettes une fois ramassées on tendance à se fermer.

Étape 2 : Préparation des fleurs

Coupez les tiges et enlevez les feuilles.

Étape 3 : Nettoyage des fleurs

Il est indispensable de les nettoyer entre autre à cause de la pollution et des déjections animales. Pour ce faire, remplissez un saladier d’eau et plongez les pâquerettes dedans.

Renouvelez l’opération au moins 3 à 4 fois.

Étape 4 : Égouttez les fleurs

Égouttez les fleurs sur du papier absorbant en essayant de pomper un maximum d’eau sans trop les écraser.

Étape 5 : Séchage

Faire sécher les pâquerettes en les disposant dans un plat sur du papier sulfurisé. Étalez bien les fleurs afin qu’aucune ne se chevauchent trop à l’exemple de la photo.

Laissez les sécher à l’air libre dans un endroit frais. Le séchage devrait prendre environ 1 semaine à 1 semaine 1/2.

Si vous avez un four qui fait les basses températures, vous pouvez lentement les dessécher à 30 ou 40°. Toutefois, peu de fours ont aujourd’hui cette fonction.

Contrairement à ce qui est dit sur beaucoup de sites, il faut toujours faire un macérât de bellis avec des fleurs sèches et non fraîches. Sinon, il y a de grands risques de moisissures.

Il y a quelques macérâts de fleurs qui se font avec des fleurs fraîches qui de mémoire sont l’arnica, le Millepertuis et le Lys. Il y a en a peut-être d’autres particulier mais en règle générale, il faut utiliser des fleurs sèches.

Étape 6 : Stérilisation du pot

Le jour où vous allez mettre en pot, stérilisez votre contenant en verre. Pour cela, il suffit de le faire bouillir une dizaine de minutes dans de l’eau.

Faites attention en le sortant à ne pas vous brûler. Pour ma part, je verse l’eau dans une passoire et je récupère délicatement le pot avec un torchon propre. Je vide ensuite l’eau encore dans le pot et je le dépose sécher à l’air libre sur un torchon propre.

Étape 7 : Remplissage

Une fois refroidi, remplissez votre contenant avec les fleurs de pâquerettes séchées jusqu »au 3/4 puis versez doucement l’huile.

Étape 8 : La vitamine E contre l’oxydation

Ajoutez la vitamine E qui limitera l’oxydation et le rancissement de votre macérât.

Il faut ajouter environ 1,5 ml pour 500 ml de macérât.

Étape 9 : Fermeture du pot

Fermez votre pot hermétiquement et placez votre pot idéalement près d’une fenêtre à l’intérieur mais pas à la lumière directe. La lumière permet que la fleur développe tous ses bienfaits mais peut, si elle est trop forte, altérer le contenu.

La mien est resté dans la semi obscurité la plupart du temps ou pas à la lumière directe et cela a très bien fonctionné.

Attention également à ne pas le placer dans un endroit trop chaud ou froid mais plutôt dans un endroit tempéré.

J’ai réalisé deux macérâts : un sur huile de tournesol et un sur huile d’amande douce.

Sur support Tournesol :

Sur support Amande douce :

Étape 10 : La patience

C’est parti pour 7 semaines de macération. Beaucoup de sites n’en préconisent que 3 ou 4. Toutefois, il semble que 7 soit le minimum de temps pour que les fleurs délivrent tous leurs bienfaits.

Remuez doucement votre macérât une fois tous les jours.

Il ne faut évidemment pas l’ouvrir pour remuer mais doucement remuer le pot avec un doux mouvement de va et vient entre 20 et 45°.

Si vous oubliez un jour ce n’est pas très grave. L’important est de le faire régulièrement.

Au fur et à mesure des semaines, les fleurs qui au départ étaient toutes en suspension vont progressivement de gorger d’huile et descendre au fond du pot.

Étape 11 : La filtration

Après 7 semaines de patience, vous allez enfin pouvoir filtrer votre macérât.

Commencez par désinfecter le contenant final dans lequel sera conservé votre macérât.

Placez ensuite un entonnoir sur le récipient que vous aurez aussi pris soin de désinfecter et un filtre à thé par dessus que vous allez découper au niveau de la couture. En effet, si vous le laissez tel quel, il va s’affaisser au fur à mesure qu’il va gorger d’huile. Le filtre à thé, beaucoup plus fin que celui à café, est idéal pour cette opération.

Placez enfin une petite passoire sur le dessus du filtre à thé que vous aurez également désinfecté au préalable.

Versez ensuite très doucement le macérât à travers le filtre. Au début pas trop de souci, le macérât coule bien.

C’est quand vous allez arriver à fin du pot où les pâquerettes vont tomber dans le filtre qu’il ne faut pas aller trop vite. Faites petits groupes par petits groupes en pressant fortement sur les fleurs avec une cuillère en bois. C’est un peu long mais le résultat est à la hauteur. N’hésitez pas à changer le filtre si cela est nécessaire.

Une fois dans votre contenant, remettez quelques gouttes de vitamine E.

Votre macérât est prêt à être utilisé.

Voici ce que donne les miens.

Macérât de Bellis sur tournesol

Macérât de Bellis sur Amande douce

Sa jolie couleur et odeur sont un délice. Il est de plus extrêmement efficace.

Attention, cette préparation étant sensible à l’oxydation et au rancissement, il vaut mieux la conserver au réfrigérateur.

N’oubliez pas de faire un test dans le pli de votre coude et attendre 24 à 48 heures avant utilisation pour être certain de ne pas faire de réaction allergique.

Si vous constatez un changement de couleur, de texture, d’odeur ou de rancissement, n’utilisez plus votre macérât et jetez-le.

Il faudra toujours penser à le remuer avant utilisation.

-Garder à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Pensez à étiqueter votre produit en mettant le nom, la composition, l’utilisation, la date de fabrication ainsi que les précautions spécifiques au produit.

5. Le temps de conservation : Dans de bonnes conditions de fabrication, il pourra se conserver 6 mois après fabrication au réfrigérateur.

6. Le coût de fabrication : 0,90 € pour 500 ml pour le macérât de tournesol.

La macérât sur huile d’Amande douce est un peu plus cher mais si vous le faites sur de l’huile d’olive ou de sésame, cela vous reviendra moins cher.

7. Mon économie par an moyenne : 16,50 € à 33 €

Ce prix est parce que j’achetais une seule bouteille de 250 ml de macérât de Bellis et que je me restreignait un peu vu le prix. Mais là plus de raison de me priver. Je pourrais donc que mon économie pourrait être le double soit 33 €

8.La comparaison :

Cette comparaison a été effectuée sur les macérâts de Bellis en vente dans les boutiques et supermarchés bio, les pharmacies, parapharmacies, les marchands internet (grossistes et achats de matières premières pour la cosméto Home Made).

Je précise que lorsque les magasins proposaient les même produits, j’ai pris le prix proposé qui était le moins cher. J’indique aussi que, souvent, les produits de meilleurs rapport prix se trouvent sur Internet. J’effectue la règle de 3 pour pouvoir comparer les prix.

La quasi totalité des macérâts de Bellis sont vendus sur le net et les Boutiques bio. Le tour est donc assez vite réalisé.

Je vous ai fais grâce des frais de port pour les sites marchands sur le net, le différentiel étant déjà important que cela parle de lui-même.

Je fais toujours de mon mieux, mais si vous notez des oublis ou des erreurs, vous pouvez m’en faire part via ce formulaire de contact ou vous pouvez laisser un commentaire.

ABSOLU BIO

– Macérât de Bellis 100 ml = 7,90 € Gain = 7,72

AROMAZONE

– Macérât de Bellis 10 ml = 1,25 € Gain = 1,24

– Macérât de Bellis 100 ml = 7,90 € Gain = 7,72

– Macérât de Bellis 250 ml = 16,50 € Gain = 16,05

CENTIFOLIA

– Macérât de Bellis 100 ml = 12,90 € Gain = 12,72

ELIXIR D’ESSENCES

– Macérât de Bellis 10 ml = 2,10 € Gain = 2,09

– Macérât de Bellis 50 ml = 6,10 € Gain = 6,01

– Macérât de Bellis 125 ml = 13,90 € Gain = 13,67

HERBES ET TRADITION

– Macérât de pâquerette bio 50 ml = 10,07 € Gain = 9,98

HUILES & SENS

– Macérât de Bellis 30 ml = 6,50 € Gain = 5,96

– Macérât de Bellis 100 ml = 11,90 € Gain = 11,72

LA BOUTIQUE DE MADEMOISELLE B

– Macérât de Bellis 50 ml = 10 € Gain = 9,91

LE GRENIER DU BIEN ÊTRE

– Macérât de Bellis 50 ml = 11 € Gain = 10,91

LES ESSENTIELS DE CHRISTINE

– Macérât de Bellis 50 ml = 5,60 € Gain = 5,51

MELVITA

– Huile de Bellis 50 ml = 13,55 € Gain = 13,49

MY COSMETIK

– Macérât de Bellis 10 ml = 1,50 € Gain = 1,49

– Macérât de Bellis 50 ml = 6,80 € Gain = 6,71

– Macérât de Bellis 125 ml = 12,30 € Gain = 12,07

NATESSANCE

– Huile de pâquerettes fermeté 50 ml = 8,55 € Gain = 8,46

NATURADO

– Huile de pâquerettes bio – fermeté du buste 100 ml = 8,40 € Gain = 8,22

ORMENIS HERBORISTERIE

– Macérât de Bellis 30 ml = 7,72 € Gain = 7,66

RENAISSANCE BIO

– Huile de pâquerettes bio 30 ml = 13,90 € Gain = 13,84

RETOUR AUX SOURCES

– Macérât de Bellis 50 ml = 5,80 € Gain = 5,71

– Macérât de Bellis 100 ml = 10 € Gain = 9,82

Soit une économie de 8,69. Tout cela en se faisant du bien, en utilisant les ressources que Mère Nature a mis notre disposition et en adoptant une attitude décroissante.

Elle est pas belle la vie 🙂

Mélanie – My Original Nature

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pâquerette

http://www.aroma-zone.com/aroma/ficheHVbellis.asp

http://www.mycosmetik.fr/fr/huiles-vegetales/421-macerat-huileux-bellis-bio.html

http://www.huiles-et-sens.com/Paquerette-bio-Macerat-huileux/

Sites macérât de Bellis maison – Liste non exhaustive

http://carmita.canalblog.com/archives/2009/04/29/13571877.html

http://mespetiteselucubrations.blogspot.fr/2012/02/recette-de-base-pour-macerats-huileux.html

http://sange.canalblog.com/archives/2008/05/10/9124023.html

http://www.altheaprovence.com/blog/macerat-huileux/

http://nessa-cosm-etik.eklablog.com/faire-soi-meme-ses-macerats-huileux-maison-a-froid-a97276525

http://marmites-cosmethiques.fr/techniques/macerat-huileux/

http://cosmetic-ecolo.flexblog.fr/comment-faire-un-macerat-huileux-935.htm

http://byjulia.canalblog.com/archives/2008/07/28/10063952.html

http://mespetiteselucubrations.blogspot.fr/2012/02/recette-de-base-pour-macerats-huileux.html

http://amourcosmethique.canalblog.com/archives/2008/03/26/8472195.html

http://www.aromatherapie-huiles-essentielles.com/recette-macerat-paquerettes-rose/

http://atelier23blog.blogspot.fr/2008/05/fabriquer-ses-macerats-huileux-huiles.html

http://delices0gluten.canalblog.com/archives/2008/05/01/9006909.html

http://caraboss.canalblog.com/archives/p1-1.html

http://www.toutfairesoimeme.com/huile-de-paquerette-maison/comment-page-1/

http://korento.canalblog.com/archives/2010/04/25/17684895.html

http://lpslapetitesouriscosmeteuse.wordpress.com/2013/03/22/macerat-huileux-de-bellis-et-vigne-rouge/

http://softandjazzy.blogspot.fr/2011/12/les-macerats-huileux-episode-1.html

http://www.lacosmetodemaman.com/2009/07/24/macrt-en-yaourtire/

http://pescalune.canalblog.com/archives/2006/01/05/1184012.html

http://momandlove.canalblog.com/archives/2014/05/12/29857085.html

http://myecoloway.wordpress.com/tag/huiles-vegetales/

http://lescosmetiquesdepo.over-blog.com/2014/03/comment-faire-un-macerat-huileux.html

http://www.lumieredetre.com/blog/?p=4837

http://www.mamzelleemie.com/mes-huiles-medicinales-faites-maison/

http://www.hellocoton.fr/macerat-de-bellis-paquerettes-694493

http://brumelune.canalblog.com/archives/2007/05/07/4860014.html

http://lespacedemely.canalblog.com/archives/2009/07/05/14295671.html

Publicités

2 réflexions sur “La recette cosmétique – Le macérât de Bellis

  1. Bonjour ;
    J’ai ramassé beaucoup de pâquerette dans mon jardin et je vais les préparer selon vos conseils pour faire un macérât.
    Mon four démarre à 35 degrés donc ma question est de savoir à quelle température dois-je les sécher ? Je les mets dans un plat peut importe lequel ou directement sur la lèche frites ? Et enfin pendant combien de temps ?
    Merci pour votre aide 😃
    Celine

    J'aime

    • Bonjour Céline,

      Je vous remercie de votre commentaire et vous avez eu bien raison de ramasser toutes ces jolies fleurs 🙂

      En revanche, je ne suis jamais passée par le four pour dessécher mes fleurs donc je ne saurai vous dire ni la température ni le temps. Au mieux, je dirai le moins fort possible en température et surveiller cela ne devrait pas mettre très longtemps je pense.

      Par contre, au vu de la fragilité des fleurs, je les mettrai dans un récipient plat allant au four et non sur la lèche frite. Essayez de les étaler au maximum pour que vos fleurs ne se chevauchent pas.

      Je serai curieuse d’avoir votre retour savoir si cette méthode de dessèchement a bien fonctionné.

      Mélanie

      J'aime

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.