La recette cosmétique – Le savon liquide pour les mains

Aujourd’hui, une recette toute simple avec plein de bénéfices : le savon liquide pour le lavage des mains.

Il est très important de se laver les mains et ce plusieurs fois au cours de la journée. Parce que notre quotidien est rempli de germes, de salissures et qu’il convient de garder une bonne hygiène.

Par contre, il n’est pas besoin d’ avoir de super préparations compliquées ou chères qui sont censées éliminer 99, 99 % des bactéries (allez, je sais c’est drôle aussi 🙂 ).

Un allié tout simple pour garder les mains propres au cours de la journée et pour toute la famille : le savon de Marseille. Vous trouverez un petit historique dans la rubrique la boîte à malices.

Vous pouvez utiliser du savon de Marseille en barre tout bête pour le lavage des mains. Quant à moi, je préfère la version liquide car elle est plus pratique. Cela évite par exemple que le savon vous échappe des mains pendant le lavage.

Voici donc une recette toute simple de savon liquide au savon de Marseille qui peut être utilisée par toute la famille.

Si vous avez des enfants, enlevez juste les HE.

Vous trouverez une variante de cette recette sans les HE dans mon article de recette de savon liquide à l’huile de coco sans huiles essentielles.

Attention, ce savon ne mousse pas.

Avant de réaliser une recette, pensez à lire les articles :

Intérêt des produits faits maison

Conseils pour bien commencer

Liens pour bien commencer

Pensez aussi à aller faire un tour dans La Boîte à Malices pour en connaître plus sur les ingrédients.

Pensez également à bien respecter l’hygiène en désinfectant tous vos contenants, vos ustensiles et votre plan de travail. Voir à ce propos l’article sur l’alcool à 90° sans toxiques. Pensez également à tester tous les ingrédients sur vous avant d’utiliser le produit.

Cette recette est diffusée sous licence Creative Commons By-nc-sa 3.0.

Cela signifie que vous pouvez librement reproduire, diffuser et communiquer cette recette sous certaines conditions :

1. Vous devez toujours citer Mélanie – My Original Nature comme auteur de la recette et donner le lien vers le blog.

2. Cette licence interdit tout usage commercial. Vous n’êtes donc pas autorisé à faire un usage commercial de cette recette en tout ou en partie.

3. Partage à l’identique. Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant l’œuvre originale, vous devez diffuser l’œuvre modifiée dans les même conditions, c’est à dire avec la même licence avec laquelle l’œuvre originale a été diffusée.

Voici donc la recette.

Cc = cuillère à café dans le texte.

1. Ingrédients

Pour 500 ml de savon :

– 20 g de savon de Marseille en copeaux

Soit vous achetez les copeaux tout prêts en biocoop ou chez un revendeur en matières premières. Voir l’article les liens pour bien commencer.

Vous pouvez aussi tout à fait acheter du savon de Marseille en barre et le râper vous-même. Cela dépend aussi du temps dont vous disposez. Vous pouvez aussi vous le râper à l’avance.

Pour les plus riches, elles peuvent utiliser du savon d’Alep ou d’argan réduits en copeaux même s’il est possible de trouver des aussi des copeaux de savon d’Aep.

Attention : Le savon d’Alep n’a à priori pas le même degré de saponaire que le savon de Marseille. En effet, à teneur égale en savon, il se compacte moins bien que le savon de Marseille. Même en augmentant la dose de savon à 40 g, vous obtenez un résultat très liquide. Il faudrait donc mettre des proportions plus importantes de savon et vu le prix du savon d’Alep, il n’y a plus vraiment d’intérêt. Il est sûr que l’on peut aussi aimer se laver les mains avec ce liquide même sans viscosité.

– 1 Cc d’huile d’olive

– 5 gouttes d’Huile essentielle de votre choix, moi je mets du citron. Si vous ne voulez pas mettre d’HE, vous pouvez remplacer par le jus d’un demi citron par exemple. Vous pouvez aussi vous contenter de ne rien mettre car le savon a une très bonne odeur sans aussi et lave aussi bien.

450 à 470 ml d’eau (un peu moins que ce que vous voulez faire).

10 gouttes de Pépins de pamplemousse

2. Le matériel :

– Une casserole

– Une cuillère en bois

– Une cuillère à café

– Un flacon opaque avec une pompe de 500 ml. Je conseille d’utiliser un flacon pompe ce qui est plus facile pour distribuer le savon. Opaque si vous mettez de HE. Sinon, ce n’est pas la peine.

3. Le temps de préparation : 30 minutes environ auxquelles il faut ajouter 2 heures pour que le savon solidifie. Toutefois, durant ces heures là, vous ne devez que secouer le savon pour éviter qu’il ne se solidifie trop et que vous ne puissiez plus le remuer.

4. La procédure à suivre :

A. Les copeaux de savon tous prêts ne sont pas uniformes.

Ils sont globalement de deux sortes :

– Les mous comme sur cette image :

lessive-13

Exemple : Copeaux de savon de la marque Aromazone

Si c’est ceux-ci que vous avez pris, vous pouvez les utiliser tels quels, idem si vous râpez vous-même du savon de Marseille.

– Les durs comme sur cette image :

lessive-14

Exemple : Copeaux de savon de la marque Marius Fabre

Si c’est ceux-ci que vous avez choisis, vous ne pouvez pas les utiliser tels quels. En effet, certains sont plus gros et compacts que d’autres.

Avant de les mettre dans l’eau, il faut donc les préparer et les casser complètement de façon à ce que les copeaux soit minuscules et ressemblent à une poudre.

savon-de-marseille-en-poudre

Deux techniques : Soit vous les pressez forts entre deux doigts gantés et vous devriez obtenir des sortes de grains très fins comme une poussière. De cette étape dépends la bonne tenue du savon. S’ils sont trop gros, les copeaux seront plus difficiles à dissoudre dans l’eau, même bouillante. Vous allez alors avoir des gros bouts flotter qui ne vont pas se dissoudre.

Seconde technique : les concasser avec un mortier et un pilon. Cela est efficace et peut-être même plus rapide.

B. Lorsque vos copeaux sont prêts, mettre votre eau à bouillir dans une casserole ou un faitout sans autre chose.

C. Quand l’eau bout à grosse bulles, arrêtez le feu et incorporez les copeaux de savon.

D.  Dès que vous avez incorporé les copeaux, tournez avec une cuillère en bois et ne cessez jamais de remuer. Le bouillon va refroidir progressivement mais c’est assez long environ 30 minutes.

Vous n’êtes pas obligés de rester devant votre casserole à tourner. Durant les 5 premières minutes, il est nécessaire de tourner sans cesse, le temps que les copeaux se dissolvent bien. Ensuite, il faut le faire régulièrement environ tous les 5 minutes au moins jusqu’à ce que le liquide ai bien refroidit.

Voici ce que cela donne selon les copeaux que vous avez utilisés :

lessive-5

Copeaux mous

lessive-4

Copeaux durs

Vous voyez que, selon le savon que vous aurez utilisé, cela ne donne pas la même couleur au départ. Mais après solidification, le savon aura normalement la même couleur blanche.

E. Lorsque le mélange est bien refroidi, incorporez l’huile d’olive ainsi que l’huile essentielle. Remuez bien.

Il ne faut pas mettre l’huile d’olive et l’huile essentielle quand le mélange est trop chaud car sinon, cela va cuire les deux huiles et leur enlever toutes leurs propriétés.

Si vous avez des enfants, évitez de mettre des huiles essentielles même si ce n’est que quelques gouttes. Si vous voulez un effet similaire rajoutez le jus d’un demi citron.

F. Ajoutez ensuite les pépins de pamplemousse qui permettront une meilleure stabilité du mélange et une meilleure conservation.

G. Quand le mélange est prêt, prendre un entonnoir et verser délicatement dans le récipient.

Attention, ne remplissez pas le récipient complètement, car en refroidissant et en se solidifiant, le savon prend du volume et cela serait impossible de continuer à mélanger. Il faut laisser un haut de bouteille environ 20 à 30 ml.

savon-liquide-1

H. Quand le liquide est dans le récipient, il faut continuer de remuer et de mélanger la préparation environ toutes les 5 à 10 minutes jusqu’à temps que le savon soit bien refroidi. Cela devrait un peu devenir visqueux mais pas trop solide. Au bout de 2 heures environ, vous obtenez votre savon liquide.

Voici ce que cela devrai donner :

savon-liquide-2

I. Votre savon est prêt !

Il faudra toujours penser à le remuer avant utilisation car les HE notamment ne sont pas solubles dans l’eau. Il faut donc remuer pour faire le mélange. C’est un coup à prendre.

Garder à l’abri de la lumière et de la chaleur, sauf si vous l’avez mis dans un contenant opaque.

Pensez à étiqueter votre produit en mettant le nom, la composition, l’utilisation, la date de fabrication ainsi que les précautions spécifiques au produit.

Il est possible de rajouter de nombreux ingrédients à cette recette pour la parfumer par exemple. Mais comme j’essaye de faire au plus simple, c’est ainsi que je procède.

Ce que vous pouvez aussi faire c’est faire une préparation en plus grosse quantité. Par exemple, je fais souvent 1L d’un coup comme ça, j’ai un petit stock. Comme il se conserve au moins 6 mois vous pouvez même en faire 2 ou 3 L.

N’en faîtes guère plus car 6 mois après l’odeur du savon tourne un peu. Le savon est encore bon à utiliser mais pas très bon à sentir.

6. Coût de fabrication : 0,35 € pour 500 ml. Ce savon nous dure un bon mois pour l’utilisation de 2 personnes. Il est possible d’en mettre un récipient dans la cuisine et un dans la salle de bains. Coût de revient environ 0,70€ par mois.

7. Économie par an moyenne : 50 €

8. La comparaison :

Cette comparaison a été faite sur les savons liquides en pompes et leurs recharges dans des magasins basiques de la grande distribution, dans des boutiques et supermarchés bio ainsi que sur des marchands internet. Les magasins sont localisés dans toute la France dans des zones non touristiques. Elle a été réalisée dans une période non estivale car les prix ont tendance à augmenter pendant cette période. Je précise que lorsque les magasins proposaient les même produits, j’ai pris le prix proposé qui était le moins cher. J’indique aussi que, souvent, les produits de meilleurs rapport prix se trouvent sur Internet. J’effectue toujours la règle de 3 pour pouvoir comparer les prix.

Si vous notez des oublis ou des erreurs, vous pouvez m’en faire part par mail à myoriginalnature[*arobase*]mailoo.org ou en laissant un commentaire.

SVL = Savon liquide

RSVL = Recharge savon liquide

Les basiques :

AUCHAN SVL Amande douce 300 ml = 1,22 € Gain = 1,01 €

AUCHAN – POUCE SVL 500 ml = 0,46€ Gain = 0,11 €

CADUM SVL 300 ml = 2,16 € Gain = 1,95 €

CARREFOUR DISCOUNT SVL Pêche ou lavande 500 ml = 0,69 € Gain = 0,34 €

LECHAT

– SVL Douceur pure 300 ml = 1,85 € Gain = 1,64 €

– SVL Abricot 300 ml = 2,46 € Gain = 2,25 €

– SVL Dermoprotecteur 300 ml = 1,85 € Gain = 1,64 €

LECLERC Marque repère SVL au citron 300 ml = 1,19€ Gain = 0,98€

LECLERC Eco+ SVL 500 ml : 0,46€ Gain = 0,11€

LE PETIT MARSEILLAIS

– SVL Lait 300 ml = 1,81€ Gain = 1,60€

– SVL 300 ml = 2,71 € Gain = 2,50 €

– SVL Huile Olive 300 ml = 2,56€ Gain = 2,31€

LES COSMÉTIQUES PARIS SVL Hygiène max 500 ml = 1,55 € Gain = 1,20 €

PALMOLIVE SVL Antibactérien 300 ml = 1,99 € Gain = 1,78 €

Les recharges :

AUCHAN RSVL Amande douce 250 ml = 0,66 € Gain = 0,48 €

DETTOL RSVL Antibactérien 250 ml = 3,80€ Gain = 3,62 €

LECHAT RSVL Douceur Pure 250 ml = 0,85€ Gain = 0,67 €

LECLERC RSVL toutes senteurs 250 ml= 0,63€ Gain = 0,45€

LE PETIT MARSEILLAIS

– SVLLait 250 ml = 0,64€ Gain = 0,46€

– SVL Amande Douce 250 ml = 0,81€ Gain = 0,63 €

– SVL Huile Olive 250 ml = 1,28 € Gain = 1,10€

– SVL Spécialiste Cuisine 250 ml = 1,42€ Gain = 1,24 €

PALMOLIVE Antibactérien 250 ml = 0,99 € Gain = 0,81€

Les écologiques :

Savon de Marseille neutre Écocert 1L = 4,54 € Gain = 3,84 €

ARGANDIA SVL Neutre 300 ml = 8,90 € Gain = 8,69 €

COSLYS SVL crème 300 ml = 4,49 € Gain = 4,28 €

CATTIER SVL ArgiMousse citron 300 ml = 5,60 € Gain = 5,39 €

CENTIFOLIA SVL neutre 500 ml = 7,85 € Gain = 7,50 €

COTTAGE SVL Argan 300 ml = 1,97 € Gain = 1,76 €

EMMA NOEL

– SVL à la glycérine 1L = 10,40 € Gain = 9,70 €

– SVL Menthe poivrée ou olive 1L = 10,75 € Gain = 10,05 €

– Savon d’alep liquide 1L = 11,79 € Gain = 11,09 €

HARMONIE VERTE SVL Marseille 1L = 3,73 € Gain = 3,03 €

HERBES DE MARIA SVL au souci 250 ml = 7,98 € Gain = 7,80 €

KARAWAN Savon d’Alep liquide 500 ml = 13,23 € Gain = 12,88 €

LAKSHMI SVL 250 ml = 12,50 € Gain = 12,33 €

L’ARTISAN SAVONNIER

– SVL aux HE menthe et eucalyptus 500 ml = 6,97 € Gain = 6,62 €

– SVL Aloès et vanille 300 ml = 5,95 € Gain = 5,74 €

– SVL Sans allergènes 500 ml = 6,68 € Gain = 6,33 €

LAVERA SVL Calendula et Hamamélis 300 ml = 3,20 € Gain = 2,99 €

LECLERC Marque repère SVL écologique pêche jaune 300 ml = 1,55 € Gain = 1,34 €

LOGONA SVL Aloe et citron vert 300 ml = 5,05 € Gain = 4,84 €

MELVITA SVL Extra doux au citron et lavande 500 ml = 12,05 € Gain = 11,70 €

METHOD SVL Pamplemousse rose 350 ml = 2,99 € Gain = 2,74 €

ORIGINAT SVL Lavandin 1L = 10,90 € Gain = 10,20 €

REMPAL SVL parfum rose 1L = 9,97 € Gain = 9,27 €

SONETT SVL Citrus 300 ml = 4,75 € Gain = 4,40 €

URTEKRAM

– SVL au sucre 480 ml = 12,50 € Gain = 12,17 €

– SVL Aloe vera 245 ml = 6,90 € Gain = 6,73 €

Ce qui fait un économie moyenne de 1,39 € sur les produits de la grande distribution et de 7,05 € sur les écologiques.

Au total, c’est une économie de 4,22 € sur chaque produit acheté.

Pour être tout à fait juste, il faudrait aussi calculer combien revient d’utiliser le savon de Marseille en barre et de voir combien de temps il dure. Je ne vais pas pousser jusque là car c’est être extrémiste et ce n’est pas le but.

Par contre, plus on avance dans les recettes et les comparaisons et plus aussi je mets en évidence que le bio c’est bien parce que c’est plus sain mais que c’est aussi une des plus grosses arnaques financières qui ait été inventée !

Vous voyez donc encore avec cette recette qu’il n’est pas plus compliqué, ni plus coûteux de faire du fait maison 🙂

Mélanie – My Original Nature

Publicités

33 réflexions sur “La recette cosmétique – Le savon liquide pour les mains

    • Bonjour,

      Je vous remercie pour ce commentaire. Vous pouvez trouver de l’extrait de pépins de pamplemousse dans les magasins bio et autres biocoop ainsi qu’en pharmacies et parapharmacies.

      Surtout si c’est pour un usage alimentaire, il vaut mieux prendre bio. Souvent les pharmacies et parapharmacies ne proposent qu’une version non bio qui est souvent aussi chère que le bio. Il vaut mieux donc à mon avis rester sur les magasins bio pour cet achat.

      Pour les usages en cosméto comme cette recette de savon liquide, soit vous pouvez utiliser la version alimentaire soit une version concentrée en vente sur les sites de produits bruts tels que Aromazone, Dans ma Nature ect .. J’en ai donné une petite liste dans mon article  » Les liens pour bien commencer ». Les 10 gouttes correspondent à une dose pour la version alimentaire. Si les pépins sont concentrés, il ne faut mettre que 5 gouttes.

      En espérant vous avoir aidé.

      Cordialement,

      J'aime

    • Bonjour Julie,

      Je vous remercie de votre commentaire. La couleur finale dépend beaucoup du savon que vous avez utilisé car certains savons de Marseille du commerce sont colorés en plus pour aider à mieux les vendre. Cela pourrait expliquer votre résultat. Lequel avez-vous utilisé ?

      Au niveau de la consistance est-ce encore liquide ou plus visqueux ?

      S’il est encore très jaune et très liquide, il est possible qu’il ne s’est pas encore bien solidifié – cela demande plusieurs heures. Si la consistance est bonne, essayez de changer de marque de savon. Je prends pour ma part des paillettes de la marque Marius Fabre.

      Peut-être pouvez-vous m’envoyer une photo de votre résultat à myoriginalnature[*arobase*]mailoo.org. Je pourrai peut-être ainsi mieux vous aider.

      Dans l’attente de votre retour.

      J'aime

  1. Bonjour,
    Merci pour cette recette!
    Je voudrais que vous m’eclairiez… mon savon était assez visqueux pendant les 2 premières semaines et depuis peu, il est devenu super liquide! Couleur crémeux, odeur moyennement agréable…(Sans HE mais avec du citron) Est ce normal? Peut il avoir « tourné « ?

    J'aime

    • Bonjour Lig.

      Je vous remercie de votre commentaire et de vos compliments.

      Le savon de Marseille mélangé à de l’eau a tendance avec le temps à devenir plus liquide et l’odeur devenir assez prononcée voir pas agréable parfois. Mais ce phénomène ne se produit pas avant 5 à 6 mois pour moi, 2 semaines c’est très court !!

      Je vous rassure en revanche, le savon de Marseille ne peut pas tourner car c’est en lui même un désinfectant de base. Si vous avez mis un conservateur et/ou du citron, il n’y a pas de raison de voir se développer quoi que ce soit de mauvais. Cela fait des années que j’utilise cette recette et même après des mois et une odeur pas géniale, il est encore utilisable !

      Je pense que votre résultat liquide vient du fait que vous ayez mis du jus de citron qui liquéfie plus les préparations que l’HE. Quelles proportions avez vous mises ?

      Peut-être faut-il regarder aussi au niveau du savon de Marseille que vous prenez comme base qui parfois contient – malheureusement – plein d’autres choses en plus du savon et pas forcément indiqué en plus…

      Essayez soit de mettre de l’HE – Citron ou une autre comme lavande ou pin sylvestre – soit de mettre un peu moins de jus de citron dans votre préparation.

      Après, je ne suis pas chimiste, mais cela est peut-être aussi une histoire de Ph. L’avez-vous testé ? Le mien est entre 7 et 7,5 c’est à dire un Ph neutre. Si la préparation est trop acide, cela peut peut-être déstabiliser la cohésion du savon et le rendre plus liquide. Dans ce cas, vous pouvez faire remonter le Ph à un ph neutre avec un peu de bicarbonate de soude et par petites touches en recontrôlant le Ph à chaque ajout.

      Je vais prochainement, quand j’aurais un peu de temps devant moi, faire un article sur le Ph car pour faire des cosmétiques maison, cela est très utile !

      N’hésitez pas à me faire part des résultats obtenus !

      En espérant vous avoir aidé.

      J'aime

      • bonjour,
        Merci beaucoup pour votre reponse tres rapide et eclairante!
        Pour le savon, en fait j’ai mis des paillettes de savon (huiles 100% vegetales et bio) de la marque droguerie écologique (conseillée par 60M de consommateurs en terme de qualité) et que j’utilise pour faire ma lessive. Pour le coup, elle est toujours visqueuse… Mais c’est peut etre a utiliser que pour la lessive… je n’avais pas fait attention…
        Et pour le coup, peut-etre que, vu le savon, je n’aurai pas dû mettre l’huile d’olive?
        Aussi’ il est probable que j’ai mis plus que 5 gouttes de jus de citron!!! Je n’ai pas pensé que cela puisse altérer le savon mais cela me paraît logique maintenant…
        De plus, je ne peux pas mettre d’HE pour le moment car je suis enceinte, d’où le citron.
        Je vais retenter 50cl à nouveau pour avoir un savon dans la cuisine également, j’attends votre réponse et vos recommandations et je vous tiendrais au courant!
        Merci!
        Gaëlig.

        J'aime

        • Rebonjour Gaëlig,

          Vos paillettes de savon ont l’air parfaites et il n’y aucune raison de ne pas l’utiliser à la fois pour la savon pour les mains et la lessive.

          Je comprends bien pour l’HE et effectivement, vous faites bien d’être très vigilante sur les HE au vu de votre état – et entre parenthèses Félicitations à vous !!!

          Du coup, je suis contente de votre commentaire car cela me permet de réfléchir à une alternative à l’HE citron où je ne m’étais jamais trop questionnée !

          Parade 1 : vous pouvez essayer de garder la recette avec l’huile d’olive et ajouter du citron mais quelques gouttes seulement et voir si le résultat est moins liquide.

          Si cela ne fonctionne pas, parade 2 : augmentez la dose de savon. Au lieu de 20, mettez 25 ou 30 g de paillettes pour 500 ml avec le jus de citron. Le savon risque d’être plus compact au départ mais peut être qu’il tiendra mieux sur la durée.

          Parade 3 : vous pouvez tenter de l’épaissir avec de la gomme d’acacia ou gomme guar – attention pas de gomme xanthane ni d’agar agar si vous mettez le conservateur pépins de pamplemousse car les deux ne sont pas compatibles.

          Au mieux, si tout cela ne fonctionne pas, parade 4 : vous pouvez tenter de mettre directement des zestes de citron dans votre préparation. Pelez le zeste d’un petit citron bio non traité pour 500 ml de savon. Quand vous avez terminé votre savon et qu’il est refroidit, mettez les zestes directement dans le savon et laissez les dans le flacon pendant le temps de l’utilisation. Cette méthode fonctionne pour les macérâts, donc pourquoi pas ! Je le testerai aussi à ma prochaine recette de savon.

          Vous pouvez même choisir d’autres plantes comme la lavande ou du thym par exemple même si cela va faire des petits grains dans le savon mais de toute façon mieux pour vous que les huiles essentielles !

          Vous pourrez me dire ce que cela donne et je pourrais éditer mon article !

          En espérant qu’une de ces solutions fonctionnent.

          Mélanie

          J'aime

          • Merci encore pour votre retour!

            Je crois que je vais tenter sans le citron mais avec une plante tel que le thym…
            J’avais juste une dernière remarque : le passage du visqueux au liquide rapidement ne pourrait pas etre tout simplement dû à un changement de température dans la pièce? En effet, c’est quand le flacon est passé de la cuisine à la sdb, où j’ai dû remettre du chauffage qq jours, que l’état a changé…
            En tout cas, je vous tiens au courant pour ma 2eme recette!
            Bonne après midi,
            Gaëlig.

            J'aime

            • Je vous en prie, c’est avec grand plaisir.

              Je vous confirme que les changements de température brusques peuvent affecter les préparations et si vous l’avez constaté après cette différence cela est peut-être cela surtout si le changement a été d’une grande amplitude en température.

              C’est très vrai pour les cosmétiques où une crème pour le visage que j’avais fabriqué en a fait les frais l’été dernier. C’est moins vrai sur les produits ménagers moins sensibles mais cela a pu jouer. J’essayerai de tester au prochain grand passage de température sur un échantillon test.

              Merci à vous de toutes vos remarques et partages, cela me permet d’avancer aussi !!! Dans l’attente de votre retour 🙂

              J'aime

              • Je l’ai mis au frigo (au cas où!) cette nuit mais ça n’a rien fait!
                Bon, je vous tiens au courant pour la recette n°2, et hâte de lire les resultats de vos experiences de chaleur! Merci encore!

                J'aime

                • Rebonjour,

                  Malheureusement, je pense qu’une fois que le savon a pris le chaud et s’est beaucoup liquéfié c’est fichu ! Le seul point positif c’est qu’il est toujours utilisable. Si vous avez un doute pour laver vos mains, vous pouvez vous en servir uniquement pour le ménage, cela fait aussi des miracles !

                  Je veux bien effectivement de votre retour. Je vais pour ma part essayer de faire ce test ce week end. C’est ça qui est génial dans ce partage, c’est que tout le monde y gagne !!! Merci à vous également de ces commentaires qui me font progresser !

                  J'aime

    • Bonjour,

      Je vous remercie de votre commentaire.

      Pour vous répondre, je dirai que cette préparation n’est pas le mieux comme gel douche. D’abord parce qu’elle ne mousse pas du tout et se répartira mal sur l’ensemble du corps. Ensuite, je trouve pour ma part le savon de Marseille un peu rude pour la peau du corps. Mais si vous n’avez que cela sous la main, c’est du savon et cela va laver. Faîtes le test et dîtes moi ce que vous en pensez. Soyez prudente pendant cet essai, si vous avez des irritations ou démangeaisons, arrêtez son utilisation sur le corps. J’essayerai pour ma part de le faire prochainement.

      Si vous ne voulez vous laver qu’avec du savon liquide, optez plutôt pour le savon noir qui est plus doux, hydratant pour la peau tout en moussant un peu plus.

      Je vais d’ici l’été je pense, mettre en ligne ma recette de gel douche. Ceci dit, il n’y a pas besoin de grand chose. Il existe des bases neutre de gels douche prêtes à l’emploi comme chez aromazone ou centifolia (cette dernière se trouve en biocoop) qu’il vous suffit de personnaliser avec des actifs ou des fragrances.

      Vous pouvez aussi réaliser vous même votre base lavante si vous êtes un peu expérimentée en cosmétologie maison avec des tensioactifs comme le slsa agrémenté de mousse de babassu par exemple.

      Mais la recette base neutre + actif + fragrance à l’avantage d’être vite faite et de pouvoir être changée souvent selon vos envies du moment !

      En espérant vous avoir aidé 🙂

      J'aime

      • Merci, je vais tester pour 100ml pour moi et 100ml pour Mr on verra.
        La base lavante de AZ on m’a pas dit du bien donc j’ai hésité à prendre….
        Je veux pas de truc trop compliqué car j’ai pas trop de temps non plus avec 3 loustics en bas âge et puis pas les moyens d’acheter une tonne de truc non plus.
        En tout cas bonne recette. Je vais tester avec ajout de glycérine et enlever l’huile d’olive.

        J'aime

        • 3 petits bouts … je comprends votre manque de temps, effectivement, il faut faire au plus court.

          Vous pouvez donc tester mais je pense que si vous ajoutez de la glycérine, il ne faut pas en ajouter plus de 5 % du total de la préparation d’autant qu’il y a déjà de la glycérine dans le savon. Au lieu de l’huile d’olive, vous pouvez ajouter du miel ( 1 cc pour 100 ml environ ) ou de l’huile plus hydratante comme le sésame ou l’amande douce. N’oubliez pas d’ajouter un conservateur.

          Je trouve la base az pas mal pour ma part même si elle est un peu chère c’est vrai. C’est pour cela que souvent, je fais ma propre base lavante. J’ajoute souvent de l’huile végétale ou un beurre végétal – comme du karité ou de beurre de mangue – légèrement fondu pour l’hydratation. Par contre, le savon noir liquide az est pas mal et à 9,90 € le litre il est très compétitif.

          J’aime beaucoup les questions dans les commentaires car cela me permet de réfléchir à des nouvelles choses auxquelles je n’aurais jamais pensé alors merci à vous !!!

          J’ai hâte d’avoir un retour sur vos résultats !

          J'aime

          • Oula si c’est cher le savon noir. Je le trouve chez moi à 6.90 le litre marque Marius FABRE en plus.
            Je vais tester dans la semaine . Je vous dirai

            J'aime

            • Oui effectivement, il est plus cher car la qualité est cosmétique. J’avais pour ma part déjà acheté le savoir noir Marius Fabre mais j’ai été déçue car je l’ai trouvé ressemblant à de la mélasse très visqueux et impossible à utiliser pour de la cosmétique et il ne sentait pas très bon – même si pour le ménage c’est parfait !

              Dans l’attente de votre retour, je vous souhaite une bonne journée 🙂

              J'aime

  2. Bonjour, voilà j’ai tester pour 250ml environ.
    16gr de savon
    1 cuillère à soupe de glycérine
    230ml d’eau bouillante
    2ml d’epp

    Diviser en 2. 1 avec flagrance mûre sauvage et 1 aux huiles essentielles menthe verte.

    Consistance trop visqueuse, s’étale très mal… je me demande si je devrais pas mixer et rajouter un peu d’eau…
    Sinon sur la peau pour l’instant ça va.

    J'aime

    • Bonjour,

      Je vous remercie de votre retour. C’est effectivement ce que je craignais qu’il s’étale très mal sur le corps au vu de la consistance. Vous pouvez ajouter de l’eau et cela va faire moins visqueux mais à mon avis trop liquide pour étaler sur la peau et avoir l’effet lavant.

      Par contre, c’est très intéressant de voir que cela n’agresse pas trop la peau 🙂

      Pour limiter cet effet visqueux et non moussant, il faudrait ajouter un tensioactif doux – je pensais à la mousse de babassu peut-être ou le decyl glucoside- qui aiderai peut-être mais je ne suis pas certaine que cela marcherai. En plus, cela vous oblige encore à acheter un autre ingrédient.

      Ceci dit peut-être qu’en mixant, cela peut donner quelque chose de pas mal.

      Je pense que le plus simple si vous ne voulez pas vous embêter et gagner du temps sur le gel douche, c’est la base neutre. Si celle d’aromazone ne vous conviens pas, il en existe sur plein d’autres sites. Je crois savoir que celle de Centifolia est bien et en plus c’est français !

      Vous ajoutez les fragrances et vous allez gagner du temps et évite de faire la cuisine !!

      J’ai oublié dans mon dernier commentaire, pensez aussi à vérifier le Ph qu’il soit bien à un ph neutre d’environ 7 car je ne suis pas sûre que cela soit le cas de mon savon pour les mains.

      J'aime

        • Rebonjour Aurélie,

          Je pense que le Ph devrait aller car vous n’ajoutez rien de très acide ou basique et si le savon n’irrite pas la peau, c’est que cela va bien. C’était juste une précaution si vous aviez eu des bandelettes de Ph à disposition.

          Je viens de tomber sur une recette dans le livre « je serai la plus belle » aux éditions Tana qui je pense pourrait mieux convenir que ma recette.

          Savon crémeux à la pêche – on peut adapter évidemment les huiles essentielles et la fragrance 🙂

          – 250 g de savon en paillettes
          – 25 cl d’eau de source
          – 1 cc de glycérine
          – 1 CS d’huile de noyaux d’abricot
          – 1 CS d’huile d’amande douce
          – 8 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat
          – 7 gouttes d’huile parfumée à la pêche

          – Faire fondre au bain marie les paillettes de savon de Marseille puis ajouter les huiles végétales et mélanger.
          – Faire ensuite chauffer l’eau et l’incorporer dans la phase huileuse en remuant énergiquement au fouet.
          – Ajouter ensuite la glycérine, l’huile essentielle et l’huile parfumée et remuer de nouveau.
          – Verser le tout dans un moule à savon et démouler 24 heures après, une fois le savon bien durci.

          Il dissent qu’il suffit de remplacer la glycérine par de l’huile d’avocat pour en faire un pain surgras.

          Cela ne devrait pas vous prendre plus de temps de préparation – même moins – et vous conviendra peut-être mieux 🙂

          J'aime

    • Bonjour Callistou,

      Je vous remercie de ce commentaire.

      Remplacer par de l’huile de coco peut être intéressant car elle est très nourrissante et permettrait aussi de faire mousser un peu plus ce savon liquide – c’est d’ailleurs pour cette dernière fonction qu’elle est très utile en savonnerie.

      Cependant, l’huile de coco est naturellement solide à température ambiante de 20°C. Pour la fluidifier, il faut la faire chauffer au bain marie.

      Je pense donc que vous pouvez essayer de garder les mêmes proportions mais de mixer la préparation avec un mixer plongeant afin que la préparation ne déphase pas une fois en pot. Sinon, l’huile de coco solide risque de tomber au fond du contenant.

      Avant de mettre en pot, laissez reposer pour voir si cela déphase et si la préparation devient trop compacte ajoutez un peu d’eau et remixez jusqu’à ce que la consistance soit bonne pour utiliser en flacon pompe. Si au contraire elle est trop liquide – ce dont je doute – ajoutez un peu d’huile de coco et remixez un petit moment.

      Si les proportions sont trop grandes, il faudra en mettre moins les prochaines fois et faire plusieurs tests.

      Quand vous aurez testé, je serai contente de savoir le résultat. J’essayerai aussi si j’ai l’occasion de faire le test en remplaçant par l’huile de coco.

      Cordialement,

      J'aime

      • Bonjour Callistou,

        J’ai enfin pu tester ma recette de savon liquide avec de l’huile de coco et ça marche également très bien cela rend juste le savon un peu plus compact. Je n’ai pas eu non plus besoin de mixer car mon huile de coco avec la chaleur de ces derniers temps n’était pas solide. Le mieux, c’est de liquéfier l’huile de coco sous une source de chaleur – par exemple de l’eau qui chauffe dans une casserole ou au bain marie – et de l’incorporer directement dans le savon. Comme cela pas besoin de mixer. Il faut ajouter l’huile quand le savon est un peu refroidi mais pas encore solidifié.

        Avec 5 ml d’huile de coco – équivalent d’1 cuillère à café – dans 500 ml de savon , le rendu est moyennement compact. Avec 10 ml d’huile de coco – équivalent de 2 cuillères à café – pour 500 ml de savon liquide est beaucoup plus compact mais se remue quand même encore facilement. Notez que le savon a une texture très légèrement plus mousseuse.

        Le seul bémol est l’odeur du savon de Marseille qui est beaucoup plus prenante et qui ressort beaucoup plus que dans la recette originale. J’en ai donc profité pour remplacer l’huile essentielle par une petite cuillère à café de thym directement dans le savon. Non seulement, cela fait le côté désinfectant mais en plus, au fur et à mesure des jour, l’odeur du thym prends un peu le pas et cela sent meilleur !

        Je viens de commencer un nouveau travail, j’ai donc un peu moins de temps pour rédiger mes articles et mes tests. Mais promis, J’essaye de faire l’article avec les photos rapidement 🙂

        Cordialement,

        J'aime

  3. Bonjour,

    Pour ma part, j’ai eu beaucoup de mal à mélanger le savon aux huiles car le mélange était déjà devenu trop visqueux… Et pour le transvaser ensuite dans la bouteille, c’était la cata j’en ai mis partout car la viscosité du mélange rendait difficile son transvasement…
    Je pense que j’ai trop attendu et que le mélange avait pour le coup donc trop refroidi…Qu’en pensez-vous pour mes prochains essais ?

    Merci.

    J'aime

    • Bonjour Miladiou,

      Je vous remercie de votre commentaire et pour répondre à votre question, je suis de votre avis, vous avez du trop attendre pour mélanger avec l’huile.

      Il faut l’incorporer quand le savon est bien refroidi mais pas encore figé. C’est pour cela qu’il faut prendre des huiles non fragiles et qui ne craignent pas trop les petites chaleurs comme l’huile d’olive – mais il y en a d’autres. Si vous l’incorporez une fois le savon trop refroidi, l’huile va se mélanger mais la préparation risque de déphaser.

      Par contre, au niveau de la viscosité du mélange, que vous ajoutez l’huile ou pas, cela ne change pas beaucoup, votre savon liquide sera toujours visqueux.

      C’est pour cela que j’utilise toujours un entonnoir pour transvaser la préparation avant que le savon ne solidifie, quand il est encore liquide mais très peu chaud – comme sur la photo. Normalement, vous avez le temps puisque le savon mets plus d’une bonne heure à solidifier.

      Sinon, vous pouvez le faire après solidification mais comme vous le précisez, c’est beaucoup plus galère même si avec entonnoir en faisant doucement, cela doit fonctionner aussi.

      J’ai dans les cartons des projets de réaliser une vidéo de cette recette dès que j’aurais un peu de temps.

      D’ici là, j’espère avoir pu vous aider et n’hésitez pas à revenir si cela ne fonctionne toujours pas.

      Cordialement,

      J'aime

  4. Bonjour
    Est-il possible d’ajouter à votre recette, de la mousse de babassu, je pense que oui!
    connaissez vous le dosage?
    Merci beaucoup!
    Bien cordialement

    J'aime

    • Bonjour Béatrice,

      Je vous remercie de votre commentaire. Je pense que c’est une très bonne idée de rajouter de la mousse de babassu, je n’y avais pas pensé !

      Je viens donc de tester en ajoutant de la mousse de babassu à mon savon à froid, fabriqué depuis déjà quelques mois, pour pouvoir vous répondre. J’ai ajouté l’équivalent de 10% de la préparation, au maximum de ce que conseille la fiche technique du produit. Au résultat la texture est plus onctueuse et plus mousseuse même si une fois sur les mains cela ne mousse pas beaucoup plus. Par contre, le pouvoir lavant est bien meilleur ! Je viens de tester sur moi et une autre personne et c’est effectivement bien mieux. Cela laisse aussi les mains plus douces.

      Normalement, la mousse de babassu se mélange à la phase aqueuse – c’est à dire avec l’eau. De ce que j’ai noté, il est possible de la faire chauffer mais au bain marie de manière très douce. Il faudrait donc pour cette recette, l’ajouter au moment où le savon est encore liquide mais bien refroidi pour ne pas trop chauffer la mousse de babassu. Mélangez bien avec le savon avant de mettre les ajouts éventuels puis de mettre en récipient.

      Par contre, laissez plus d’espace en haut de votre bouteille – remplissez par exemple au 2/3 au départ – car le savon prends naturellement du volume mais encore plus avec ce tensioactif qui va modifier la viscosité et le rendre plus mousseux.

      De plus, vérifiez bien le Ph et rectifiez le au nécessaire. Normalement, le savon de cette recette a un Ph entre 7 et 7,5 mais il convient de vérifier afin de le Ph de la préparation finale reste neutre.

      J’essayerai la prochaine fois que je referai ma recette d’en faire une petite partie avec de la mousse de babassu pour voir la différence et mettre des photos.

      Je suis preneuse aussi du résultat que vous avez obtenu chez vous ! Merci beaucoup d’avoir partagé cette idée !

      Bien cordialement,

      PS : Pour les lecteurs qui ne connaîtraient pas, la mousse de babassu est un co-tensionnactif d’origine végétale dont la fiche technique est disponible ici : http://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/tensioactif-mousse-de-babassu-aroma-zone.

      J'aime

  5. Bonjour !

    Je fais pas mal de tambouilles maison, mais j’avais envie de ce savon liquide au savon de marseille parce que ça m’évitait de m’embêter avec des tensioactifs qui obligent à rectifier le PH en général et sont un peu plus embêtants à utiliser.
    J’ai suivi la recette, en augmentant même un peu la proportion de savon de Marseille, mais mon savon reste résolument liquide et je ne comprends pas pourquoi. Aucune viscosité ce qui ne le rend pas pratique du tout à utiliser. Par contre il lave bien, aucun souci, mais voilà, je ne comprends pas pourquoi il a cette consistance.
    Avez-vous une idée ?
    Merci beaucoup pour tous vos partages !

    J'aime

    • Bonjour Flo,

      Je vous remercie de ce commentaire et de votre partage. Le résultat que vous avez obtenu est effectivement curieux et si le savon est trop liquide, je me doute que cela n’est pas du tout pratique à utiliser. Normalement, cela donne une texture plus visqueuse que liquide.

      Il est certain qu’avec les chaleurs de ces temps-ci tambouiller est assez ardu et peut expliquer le côté très liquide si le savon est resté trop longtemps au chaud une fois fabriqué. C’est la même chose quand le savon est fabriqué depuis longtemps – 6 mois à 1 an – il devient très liquide.

      Cela dépends peut-être aussi du savon de marseille en copeaux utilisé qui peut parfois contenir moins d’huile et plus d’eau et donc fausser les quantités d’eau mises dans la recette.

      Il faudrait retenter en mettant pour 500 ml 5 g de savon en plus et augmenter la dose de 5g à chaque fois. Ou au mieux, essayer de baisser la quantité d’eau. Mais, je pense que vous devriez réessayer hors des chaleurs moins excessives ou de le fabriquer et le stocker dans un endroit plus frais.

      J’espère que cela aura pu vous aider. Je serai contente d’avoir votre retour sur ce que je vous ai conseillé ou si jamais vous avez d’autres soucis.

      Cordialement,

      J'aime

La parole est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s