Pratique – Économiser l’eau

Dans la suite de mon article sur les économies d’électricité, je vous propose aujourd’hui un article sur comment économiser l’eau.

L’eau constitue 71 % de la surface de notre planète. Et pourtant, cela n’a jamais été aussi impératif de faire attention à notre gestion de l’eau. D’abord de façon éthique, parce qu’au niveau planétaire, nous consommons énormément d’eau pour nos activités humaines – quotidien, industries, commerces… etc. L’eau est aussi nécessaire pour produire de l’électricité qu’elle soit hydroélectrique ou nucléaire.

Mais aussi parce que ma majorité de l’eau terrestre est salée, c’est à dire impropre à la plupart des usages qui sont les nôtre aujourd’hui. Des solutions de désalinisation d’eau de mer existent mais elles sont, pour le moment, très coûteuses énergétiquement et financièrement.

De plus, l’eau est une ressource naturelle mais comme beaucoup de ses ressources sur Terre, elle n’est pas gratuite. Disons que ce que l’on paie dans l’eau, ce n’est pas que l’eau mais également l’entretien des réseaux, le traitement de l’eau, l’assainissement auxquels s’ajoutent les taxes diverses et variées prises au passage par les régies et les communes.

Comme pour l’électricité la facture s’alourdit d’années en années surtout quand on sait les disparités sur la tarification de l’eau en France. Celle-ci peut varier très fortement, du simple à fois 10 selon la région où vous vous trouvez.

Vous pourrez trouver sur ces différents liens des informations sur les tarifs de l’eau.

http://www.tarifdeleau.fr/

http://votreargent.lexpress.fr/consommation/prix-de-l-eau-en-france-ou-paie-t-on-le-plus-cher-quel-cout-dans-votre-departement_1586429.html

http://www.lefigaro.fr/conso/2015/03/20/05007-20150320ARTFIG00146-comment-se-fixe-le-prix-de-l-eau-en-france.php

Bref l’eau coûte cher à tout point de vue.

D’où une réflexion sur la façon dont nous pouvions, moi et ma famille, économiser l’eau. Je vous propose ici quelques astuces et sites pour vous aider à économiser l’eau au quotidien.

Point n°1 : Arrêtez de payer l’eau par prélèvement automatique

Il vaut mieux payer votre facture tous les 6 mois. En effet, si vous payez au mois, votre régie d’eau fait réalité un estimatif de votre consommation en se fondant sur vos habitudes de consommation.

Mais souvent, cette estimation est très aléatoire parfois même fausse. Si vous entrez dans un logement, ils peuvent même parfois prendre en compte la consommation du locataire précédent et non celle de votre dernier contrat. Vous payez donc une consommation fausse et bien souvent soit vous payez trop cher soit vous avez un rattrapage salé.

Payer à chaque facture permet de payer exactement le montant que vous avez réellement consommé. L’inconvénient c’est qu’il faut prévoir de mettre l’argent de côté afin de pas être prix de court au moment de payer la facture.

Mais pour payer moins, de petites attentions quotidiennes peuvent permettre d’économiser l’eau.

Point n°2 : La douche au lieu du bain

Dans la salle de bain, préférez les douches que les bains, ce qui fera une grande différence. Une douche consomme entre 30 et 60 L d’eau. Un bain entre 150 à 200 L.

Essayez de ne pas prendre vos douches trop chaudes. Ainsi, vous serez moins tenté d’y rester longtemps.

De même, essayer de prendre votre douche le soir avant de vous coucher. Plusieurs avantages : comme vous êtes fatigué de votre journée, vous allez y rester moins longtemps; vous vous nettoyez de tous les toxiques accumulés sur votre peau et dans vos cheveux ; mais aussi, vous allez gagner du temps pour le lendemain matin !

Point n°3 : Faire attention de ne pas laisser couler l’eau

– Lorsque faites la vaisselle à la main, essayez quand vous la frottez, d’arrêter le robinet et de ne rouvrir que lorsque vous souhaitez rincer. Si vous avez la possibilité, vous pouvez aussi utiliser les deux bacs de votre évier. L’un pour laver et l’autre pour rincer.

– De même lorsque vous lavez des légumes, faîtes avec une petite brosse douce dans un bac d’eau. Vous aurez économisé bien plus qu’en laissant couler le robinet.

– Lorsque vous êtes sous la douche, arrêtez l’eau lorsque vous vous savonnez le corps ou shampooinez vos cheveux. Vous allez avoir un peu froid au début, mais promis, vous allez vite vous habituer ! Vous pourrez ainsi économiser environ 20 L d’eau par douche.

– Lorsque vous vous lavez les mains, pensez à fermer le robinet le temps de frotter vos mains. C’est un petit geste mais si tout le monde le fait, cela va se voir sur la facture de fin !

Décongelez les aliments à l’air libre ou en les plaçant dans le réfrigérateur. Évitez de faire couler l’eau pour accélérer la décongélation.

– Prenez un verre pour mettre l’eau au moment de vous laver les dents au lieu de laisser couler l’eau. Ainsi, vous ne contorsionnerez plus pour boire au robinet et en plus, vous aurez fait des économies.

– Même chose messieurs, lorsque vous vous rasez. Évitez de laisser couler l’eau et préférez un grand verre ou un petit bol pour rincer votre rasoir. Cela sera toujours ça d’économisé aussi.

Point n°4 : Les toilettes

Pensez aux demi chasses d’eau. La plupart des toilettes en eau en sont pourvues. Cela permet d’économiser moitié d’eau à chaque chasse.

Par ailleurs, si tout ne s’est pas évacué au moment de la première chasse, attendez quelques minutes que la cuve se ré-remplisse avant d’appuyer une autre chasse d’eau. Sinon, vous abîmez le mécanisme tout en étant inefficace et surtout en gaspillant des grands filets d’eau à chaque fois.

Vérifiez aussi qu’il n’y ai pas de fuites dans le réservoir ou dans les tuyaux. Cela vous évitera les mauvaises surprises à l’arrivée de la facture.

Si vous le pouvez, aussi bien techniquement que mentalement, vous pouvez franchir le pas des toilettes sèches. Là, vous allez vous y retrouver en économies d’eau.

Point n°5 : Uriner dans la baignoire.

Je vous vois déjà rincer du nez, mais cela est on ne peut plus sérieux.

C’est une ONG Brésilienne SOS Mata Atlântica (SOS Forêt atlantique) qui lancé une campagne intitulée « Pipi dans la baignoire ». Celle-ci incite les Brésiliens à uriner sous la douche pour économiser 4380 litres d’eau potable par an. Et juste en ne tirant pas la chasse d’eau une seule fois pour chacun !

Cette campagne a fait des émules puisque deux étudiants anglais de l’université d’East Anglia, à Norwich ont lancé une campagne similaire dans leur université afin d’inciter les 15000 étudiants à faire de même.

Si tous les étudiants adhéraient, cette action permettrait d’économiser l’équivalent de six piscines olympiques.

Si tout le Royaume-Uni et la France s’y mettaient cela serait 720 millions de litres d’eau économisé chacun soit 1,440 milliards de Litres d’eau.

Source : http://www.toutvert.fr/uriner-la-douche-pour-economiser-leau/

L’urine est un liquide stérile. Tant que l’eau coule, il n’y a aucun souci !

Point n°6 : Rien ne se perd !

L’eau que vous utilisez pour différentes activités peut être réutilisée.

Par exemple, l’eau dont vous vous êtes servi pour laver vos légumes conviendra très bien pour arroser vos plantes et fleurs.

De même l’eau de cuisson peut aussi être récupérée pour une autre utilisation.

L’eau de cuisson des pommes de terre est un excellent désherbant. L’eau de cuisson du riz est pleine d’amidon. Vous pouvez donc la diluer avec un peu d’eau et vous pouvez en faire un spray amidonné pour le linge. Bref mille et unes façons de ne pas gaspiller l’eau.

Point n°7 : Fermer les robinets et traquer les fuites.

Fermez tout vos robinets pour éviter qu’ils ne gouttent. Si jamais vous notez ce phénomène, c’est qu’il est temps de réparer ou peut-être simplement de changer le filtre calcaire.

Démontez-le et faites le tremper dans un peu de vinaigre et de bicarbonate de soude additionné d’un peu d’eau pendant 15 à 30 minutes. Il ressortira comme neuf.

Point n°8 : Les économiseurs d’eau

Il est possible d’en installer sur tous les robinets mais également le pommeau de votre douche. Très peu coûteux, cela aussi permet de faire des économies sans y penser. Rendez-vous auprès de votre mairie car certaines mettent à disposition des kits économies d’eau avec des économiseurs.

Point n°9 : les appareils ménagers et l’eau

Lave vaisselle et lave linge utilisent de l’eau. Bien entretenus, ils en consommeront moins.

Faire la vaisselle au lave vaisselle consomme bien moins d’eau que de la faire à la main. Par contre, c’est mieux de le faire quand celui-ci est au maximum de sa capacité de vaisselle. Ainsi, pas de gaspillage.

Idem pour le lave linge car tous n’ont pas de fonction d’adaptation du volume d’eau en fonction du poids de linge mis dans la machine.

Si vous devez changer votre lave linge, optez pour des modèles de classe supérieure, peu consommateur en eau. Certains, comme le lave linge Brandt BWT1RT63 permettent encore plus d’économies.

Il possède une cuve spéciale de 8,5 L en plus du tambour de lavage. Il garde ainsi la dernière eau de rinçage – qui est très peu sale en fait – pour commencer le cycle de lavage suivant. C’est donc 8,5 L d’économie à chaque lavage soit environ 2000 à 3000 L d’eau par an !

170120158218 red

Point n°10 : Arrêter de manger de la viande.

L’élevage de bétail est extra gourmand en eau. Par exemple, l’élevage d’une simple vache, représente 15000 L d’eau. Si vous arrêtez de manger de la viande, non seulement, vous serez en meilleure santé mais en plus faire faire de grosses économies d’eau à la planète.

Point n°11 : Le jardin

Le jardin est assez souvent gourmand en eau. Mais une bonne gestion de l’eau et des arrosages est important afin de pouvoir avoir un beau jardin sans noyer les plantes et en faisant des économies d’eau.

Pour l’entretien de la pelouse, il ne faudrait l’arroser que dans les régions sèches et une fois par semaine en détrempant bien le sol. Ainsi, les petites racines du gazon vont s’enfoncer plus loin. Il sera plus robuste et aura de moins en moins besoin d’eau.

Vous pouvez aussi garder un peu de cette herbe coupée pour mettre dans vos plantes ou vos fleurs mais aussi autour des arbres pour qu’ils gardent mieux leur humidité et comme engrais. Faites de même quand vous avez une feuille morte dans vos fleurs !

De même, il vaut mieux arroser tard le soir afin d’éviter l’évaporation due à la chaleur de la journée.

Si vous avez un arrosage automatique, coupez le s’il pleut. Cela sera toujours ça d’économisé !

En période sèche, ne coupez pas votre gazon à ras. Avec une herbe à 5 à 6 cm, le gazon va mieux retenir l’eau. De plus, si vous laissez l’herbe que vous venez de couper dessus, cela permettra au gazon de mieux résister et servira aussi d’engrais naturel !

Optez aussi pour les récupérateurs d’eau de pluie. Pas forcément besoin de quelque chose de grand. Vous pouvez la récupérer dans un grand sceau ou un grand contenant. Cela permet de faire l’arrosage des fleurs et des plantes.

Attention, l’eau stagnante attire nos amis les moustiques voir mon article sur la recette du répulsif à moustiques. Il faudra impérativement protéger ce récupérateur et le fermer avec une moustiquaire par exemple qui va laisser passer l’eau mais pas les moustiques.

Évitez aussi d’utiliser des produits phytosanitaires agressifs dans votre jardin. Ces produits très toxiques voire mortels ne sont pas bons pour notre santé pas plus que pour les sols et l’eau contenue dans ceux-ci ainsi que dans les nappes phréatiques.

Dernier point sur la jardin et autres entrées et allées, pensez au bon vieux balai pour les nettoyer au lieu du jet d’eau. Cela sera aussi propre et vous aurez économisé aussi de l’eau.

Point n°12 : Le lavage de la voiture et autres engins motorisés mais aussi mobilier de jardin et autres mobiliers extérieurs.

Oubliez le karcher et autres stations de lavage. Un sceau d’eau et un peu de liquide vaisselle suffisent : voir ma recette du liquide vaisselle et la recette du liquide vaisselle en gel.

Faites de même avec un sceau d’eau pour le rinçage. Vous aurez fait ainsi fait de grosses économies d’eau.

Point n°13 : Pensez au recyclage

De nombreux déchets comme les piles et autres appareils ménagers s’ils ne sont pas correctement recyclés vont venir polluer avec les produits toxiques les cours d’eau rivières et autres sources d’eau.

Veillez toujours à les amener en déchetterie ou dans grands magasins qui proposent souvent des bornes de recyclage.

Vos appareils cassés auront une seconde vie et vous aurez fait économisé de l’eau à la planète et sans la polluer !

Pensez aussi à utiliser dès que vous pouvez du papier recyclé. Celui-ci réduit de 35% la pollution de l’eau issue de la fabrication du papier.

Point n°14 : Le bilan

En mettant en place ces petites astuces, nous sommes arrivés à une consommation de 20 m² d’eau par personne et par an en vivant en appartement. Soit 4 fois moins qu’avant !

Pour aller plus loin :

http://www.economie-d-eau.com/

http://www.prixdeleau.fr/une-consommation-deau-ecologique-et-economique-cest-possible/

http://jeconomiseleau.org/index.php/en/

http://www.consoglobe.com/economiser-eau-1886-cg

Mais aussi plein d’autres …

Pour terminer, je souhaiterai ajouter une petite note.

L’eau est une source de vie. Mais elle garde aussi la mémoire de ce qu’elle touche, des émotions ou des pensées qui sont émises à travers elle.

Voir l’article Wikipédia sur la mémoire de l’eau, assez long mais très bien documenté.

Pour l’accompagner, un texte de Jacques Benveniste sur la mémoire de l’eau. 8 janvier 1998, modifié 29 mai 1998.

Disponible sur : http://vodaflor.com/crbst_17.html

Mais aussi :

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1196

Je vous propose également cette vidéo époustouflante de Masaru Emoto sur le Message de l’Eau : https://www.youtube.com/watch?v=-eghWmp5aDk

En utilisant des prises de vue à très grande vitesse pour photographier des Cristaux d’Eau, le Docteur Masaru Emoto s’est rendu compte qu’ils reflétaient la transformation subie par l’eau lorsque des pensées spécifiques sont dirigées vers elle, confirmant en cela la théorie de Jacques Benveniste selon laquelle l’Eau absorbe les informations, y compris les émotions, et en conserve la mémoire.

En effet, exposée à la vibration de mots bienveillants, l’Eau pure d’une source une fois gelée forme des cristaux colorés et brillants aux motifs complexes et superbes, très semblables aux flocons de neige.

A l’inverse, soumise à la pollution ou à des pensées négatives ou malveillantes, elle donne des cristaux fragmentés, asymétriques et ternes, sans motifs particuliers si ce n’est de forme chaotique.

Comme quoi, dans la vie, la positivité et l’amour ont de meilleurs résultats.

Si vous avez vous aussi d’autres astuces, n’hésitez pas à m’écrire à myoriginalnature[*arobase*]mailoo.org ou à laisser un commentaire.

Mélanie – My Original Nature

Publicités

La parole est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s