MAJ – Les soins et remèdes de l’hiver

[Mise à jour 14.01.2018 ]

Petite mise à jour du blog avec l’ajout de remèdes dans l’article Santé – Soins et remèdes d’hiver.

Ajout du remède d’infusion de fleurs de mauve contre la bronchite.

Crédits photos : Par Rosa-Maria Rinkl — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=34908405

Crédits photos : Mélanie – My Original Nature

La mauve est une alliée de choix dans le traitement pour tous les problèmes liés à la sphère de la gorge et des poumons. Notamment en cas d’affection des bronches, les fleurs de mauve sont un traitement très efficace.

Il existe de nombreuses espèces de mauve (voir article détaillé sur Wikipédia). Celle que l’on trouve la plus commune dans les herboristeries est la grande mauve ou mauve sylvestre.

La mauve était autrefois appelée Omnimorbia car elle était bonne pour soigner toutes les maladies, une vraie panacée !

En ce qui concerne les affections des voies respiratoires, ce sont ses propriétés adoucissantes et désinfectantes qui nous intéressent. Mais par que, car la mauve aussi contient du mucilage.

Les mucilages sont des substances végétales ou animales, constituées notamment de polysaccharides, qui gonflent au contact de l’eau en prenant une consistance visqueuse, parfois collante, semblable à la gélatine. Ce sont donc comme des lubrifiants naturels mais aussi protecteurs contre les infections ou les agressions externes. Chez les animaux, nombres de mucilages aident ceux-ci à de prémunir des agressions et des prédateurs.

Les fleurs de mauve peuvent donc, en infusion, aider à lutter contre les maladies des bronches ou respiratoires en facilitant l’expectoration des mucosités bronchiques. Elles apaisent la toux, les inflammations de gorge et autres enrouements mais sont aussi très efficaces contre les bronchites et autres laryngites. Elles seraient aussi actives contre les aphtes.

En prenant des fleurs de mauve, j’ai réussi à soigner l’année dernière une bronchite post-grippale persistante depuis 2 mois.

La mauve est également intéressante en prévention. Dernièrement, je commençais à avoir la gorge irritée et à tousser. Quelques jours d’infusions et il n’y paraît plus.

La mauve ne présente – normalement – pas de contre indications. Elle peut donc être intéressante chez beaucoup de personnes.

Certains herboristes comme Maria Treben la recommande également contre l’engorgement des poumons, le catarrhe bronchial, l’emphysème pulmonaire ainsi que les maladies malignes du larynx.

Les fleurs de mauve peuvent aussi aider pour les inflammations des muqueuses utérines, de la vessie, du pylore, des ulcères gastro-intestinaux, des gastrites mais également les inflammations externes telles que les abcès, ulcérations et autres blessures.

Elles aideraient notamment à soulager les douleurs dues aux oedemes et au gonflements des extrémités notamment celles des jambes en cas de fractures ou de phlébites.

[Fin de la mise à jour ]

Publicités

La parole est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s