0

Recette cométique – Le gel hydroalcoolique version 2.0

Je vous présente aujourd’hui une amélioration de ma recette de gel hydro alcoolique. La recette originale est ici.

L’hygiène des mains est toujours primordial et il est important de se laver les mains avec de l’eau et du savon plusieurs fois par jour.

Mais cela n’est pas toujours possible. C’est pour cela qu’à été été inventé le gel hydro alcoolique, une solution en gel le plus souvent ou en lingettes permettant de se désinfecter les mains sans eau ni savon.

Je vous rappelle que ce n’est qu’une solution de dépannage et que ce produit ne remplace pas un bon lavage des mains à l’eau et au savon.

Et bien sûr pas sur les enfants ou les femmes enceintes et allaitantes à cause des HE.

Avant de réaliser une recette, pensez à lire les articles :

Intérêt des produits faits maison

Conseils pour bien commencer

Liens pour bien commencer

Pensez aussi à aller faire un tour dans La Boîte à Malices pour en connaître plus sur les ingrédients et notamment la section sur les huiles végétales.

Pensez également à bien respecter l’hygiène en désinfectant tous vos contenants, vos ustensiles et votre plan de travail. Voir à ce propos l’article sur l’alcool à 90° sans toxiques. Pensez également à tester tous les ingrédients sur vous avant d’utiliser le produit.

Cette recette est diffusée sous licence Creative Commons By-nc-sa 4.0 international.

Cela signifie que vous pouvez librement reproduire, diffuser et communiquer cette recette sous certaines conditions :

1. Vous devez toujours citer Mélanie – My Original Nature comme auteur de la recette et donner le lien vers le blog.

2. Cette licence interdit tout usage commercial. Vous n’êtes donc pas autorisé à faire un usage commercial de cette recette en tout ou en partie.

3. Partage à l’identique. Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant l’œuvre originale, vous devez diffuser l’œuvre modifiée dans les même conditions, c’est à dire avec la même licence avec laquelle l’œuvre originale a été diffusée.

Voici dont la nouvelle recette avec les améliorations :

1. Les ingrédients :

35 ml d’eau filtrée

Vous pouvez choisir un hydrolat à la place mais attention car les odeurs des HE sont déjà assez prononcées. Veillez à ne pas faire de mélange d’odeurs qui pourrait être désagréable.

– 1,5 ml de gomme guar

J’avais mis au départ de la gomme xanthane mais après plusieurs essais, je constate que la version avec la gomme guar pénètre plus vite dans la peau et sèche mieux sans laisser de film désagréable sur les mains.

De plus, elle est souvent moins chère que la gomme xanthane.

– 15 ml Alcool à 90° non camphré et non dénaturé avec de l’acétone.

Attention l’alcool à 70° est le plus souvent maintenant dénaturé avec du camphre et celui à 90° avec de l’acétone. Il vaut mieux vous abstenir de l’utiliser pour cette recette. J’ai aussi baissé la teneur en alcool et le porduit prénètre plus vite et sèche plus vite aussi.

– 2 ml de glycérine végétale

– 5 gouttes HE Lavande vraie

– 5 gouttes HE Manuka

– 5 gouttes HE Fragonia

– 5 gouttes HE Orange douce

– 5 gouttes HE Pamplemousse

J’ai choisi ces huiles essentielles car toutes sont d’excellents désinfectants aériens. Mais, si vous n’avez pas toutes ces huiles essentielles en stock, vous pouvez aussi faire quelques associations simples avec des HE plus transversales comme :

HE Citron

HE Tea Tree

HE Pin Sylvestre

HE Lavande vraie

Cela fonctionnera aussi !

2. Le matériel :

– Un petit contenant opaque ou semi opaque de 50 à 60 ml

– Un bol

– Un petit fouet

– Un set de cuillères doseuses

– Un torchon propre

3. Le temps de préparation : 15 minutes.

4. La procédure à suivre :

Pour 50 – 60 ml de produit environ  :

A. Mettez votre eau minérale ou votre hydrolat dans un bol. Ajoutez la gomme guar en une fois dans votre bol ­en agitant très fortement.

Lorsque les deux sont biens liés, laisser reposer 5 minutes. Un gel moyennement compact devrait se former. Si vous voyez que le gel n’est pas encore tout à fait formé, attendez quelques minutes supplémentaires.

Quand le gel est bien constitué, homogénéisez avec le fouet afin que l’appareil soit bien homogène.

B. Préparez votre alcool et versez dans votre gel tout en remuant énergiquement.

C. Lorsque vous avez un gel bien homogène, vous pouvez incorporer petit à petit et en remuant entre chaque ajout la glycérine végétale et les huiles essentielles.

D. Votre préparation est prête, il n’y a plus qu’à la mettre dans votre contenant préalablement désinfecté.

Gardez à l’abri de la lumière et de la chaleur. Le mieux est d’opter pour un contenant opaque mais de petite taille pour pouvoir le glisser dans votre sac à main ou votre sacoche.

Pensez à étiqueter votre produit en mettant la désignation, la composition, l’utilisation, la date de fabrication et la date limite d’utilisation ainsi que les précautions spécifiques au produit.

Je ne mets pas volontairement de conservateur dans cette préparation. Avec la teneur en alcool et en ajoutant les HE, il y a peu de chances que cela vire à la moisissure d’autant si vous avez pris les précautions d’hygiène lors que la préparation.

Utilisation :

Il faut mettre un peu de gel dans le creux de votre main et frotter vos mains l’une contre l’autre des deux côtés. N’oubliez pas les espaces entre les doigts, les ongles et les poignets.

Comme précisé dans mon précédent article, il ne faut pas en abuser, pas plus d’une voir deux utilisation par jour.

Cela est vrai pour ces gels du commerce qui sont très agressifs pour la peau qui contiennent beaucoup d’alcool, agent qui détruit les cellules de la peau. Sans compter tous les produits toxiques qu’ils mettent à l’intérieur qui sont censés nous protéger des méchants virus et encore d’autres choses qu’on ignore.

Je l’avais déjà évoqué, le problème de ces produits, c’est qu’ à trop vouloir détruire les germes, virus et autres microbes, on en oublie que certains contribuent à notre bonne santé.

Nous semblons préservés mais notre corps n’aura plus de défenses et ne forgera plus son expérience immunitaire. De là, cela fera comme les antibiotiques, nous développerons une résistance ou plutôt ici une accoutumance et nous ne seront plus protégés de rien.

Vous pouvez donc fabriquer ce gel pour correctement désinfecter vos mains quand vous n’avez pas accès à l’eau, en déplacement, en randonnée, dans les espaces publics mais avec modération !

La recette que je vous propose ici est douce grâce à la glycérine, elle va prendre soin de votre peau Il me semble également que l’odeur est encore meilleure que dans ma précédente version.

5. Le temps de conservation : 3 à 6 mois à température ambiante.

6. Le coût de fabrication : 1,01 pour 60 ml

7. Mon économie moyenne par an : Sans objet car je n’utilisais pas de gel hydroalcoolique auparavant.

8. La comparaison :

Elle est disponible sur mon précédent article sur la recette du gel hydroalcoolique.

Cette version est 31 cts de moins que ma première version du gel.

Ce qui augmente donc encore la moyenne d’économie déjà de de 2,14 € sur les gels et de 4,20 € sur les lingettes donc qui dépasse les 3,17 € en moyenne sur chaque produit acheté !

Un petit produit bien pratique dans la vie de tous les jours et qui saura prendre sa place dans votre sac à mains et autres sacoches 🙂

Mélanie – My Original Nature

Publicités
0

Recette du ménage – la lavande dans les armoires

La lavande dans les près et jardins commence à fleurir et emplit nos yeux de leur jolie couleur mauve et nos narines d’une calmante senteur d’été.

Mais la lavande n’est pas qu’une fleur, c’est surtout un concentré de mille vertus.

En réalité, il est certainement plus exact de parler des lavandes. Une très grande famille, celle des Lavandula qui regroupe des centaines d’espèces différentes.

Les lavandes sont de petits arbrisseaux à fleurs en épis de couleur mauve ou violette. Ces sont des arbustes très odorants et mellifères, c’est à dire qu’ils attirent les abeilles.

Les lavandes étaient déjà connues des Romains qui l’utilisaient pour conserver et parfumer leur linge fini de laver mais aussi pour parfumer leurs bains.

Ce serait d’ailleurs de là qu’elle tire son nom, le mot lavande étant un dérivé du verbe laver remontant au latin lavandaria : linge à laver.

C’est au Moyen Age que se développe leurs utilisations notamment en Provence ; les lavandes appréciant le climat et le soleil de cette région.

Elles étaient utilisées pour confectionner des médicaments mais surtout du parfum. Sa culture pris son essor au XIX eme siècle lors de l’implantation de parfumeries dans la région de Grasse.

Grasse était traditionnellement une ville spécialisée dans le tannage du cuir de très grande qualité. Le cuir sentant mauvais, les tanneurs de la ville de Grasse se mirent à fabriquer des gants en cuir parfumés. L’Histoire nous dit que Galimard, un tanneur réputé de Grasse en offrit une paire à Catherine de Médicis, qui répandit cette mode à la Cour puis dans la haute société.

Les différentes espèces de lavandes contiennent nombre de composés différents. De manière générale et commune à l’ensemble des espèces, les lavandes ont de très nombreuses vertus :

Elles sont des antiseptiques généraux et en particulier pulmonaires mais aussi des bactéricides qui peuvent être utilisés dans vos produits ménagers maison mais également dans les armoires contre les mites et les shampoings contre les poux.

Les lavandes sont cicatrisantes et de puissantes régénératrices cutanées notamment en cas de cicatrices ou réactions allergiques.

Elles sont des décontractantes musculaires, utiles contre les crampes, contractures, rhumatismes et douleurs musculaires diverses. Je l’utilise d’ailleurs dans mon la recette de mon beurre décontracturant.

Les lavandes sont aussi apaisantes, anti-inflammatoires, antalgiques et antispasmodiques voir diurétiques.

Certaines espèces sont hypotensives, c’est à dire qu’elle font baisser la pression artérielle. C’est pourquoi les lavandes sont aussi utilisées pour lutter contre l’hypertension artérielle, les spasmes, les palpitations ou la tachycardie.

Ce sont enfin des calmants puissants et des équilibrants pour le système nerveux. Elles sont utiles pour tous les troubles d’origine nerveuse tel que l’asthme, spasmes digestifs, nausées, migraines, maux de tête.

Un précieux allié anti-stress donc qui calme la nervosité, aide à lutter contre l’insomnie mais également contre un état d’esprit déprimé ou anxieux

Il y existe de nombreuses espèces de lavandes dont voici les principales qui trouveront leur déclinaisons en huiles essentielles (HE).

La Lavande officinale, vraie, à feuilles étroites ou fine – INCI Lavandula angustifolia

Les lavandes dites vraies ou fines poussent à une altitude de 500 à 1 700 m, souvent sur les versants ensoleillés des montagnes. La qualité des fleurs de lavande est réputée augmenter avec l’altitude.

La Lavande aspic – INCI Lavandula latifolia, anciennement Lavandula. Spica

La lavande aspic, est récoltée dans tout le bassin méditerranéen entre 0 et 600 m d’altitude et pousse souvent à l’état sauvage.

Elle a les même caractéristiques que ses consœurs si ne n’est qu’elle est une cicatrisante cutanée exceptionnelle sur tous les plaies et anti-infectieuse très puissante (antibactérienne, antifongique et antivirale). Elle stimule le système immunitaire. Elle est aussi anticatarrhale, expectorante ce qui est très utile dans les cas de bronchite.

Son nom aspic viendrai notamment des propriétés antivenimeuses de cette lavande. En cas de morsure de vipère, il suffirait de frotter la plaie avec des fleurs de lavande.

Lavandula stoechas parfois appelée lavande papillon, lavande stéchade, lavande à toupet, lavande des îles d’Hyères est une lavande très florifère avec des fleurs d’un violet profond et en clochette.

Le lavandin est une espèce de lavande mais plus résistante que ses consœurs ce qui explique son essor très important dès les années 50 et dont les rendements sont plus importants.

Il existe de nombreux lavandins différents dont les plus répandus sont le lavandin grosso et le lavandin super.

Ils sont globalement les mêmes propriétés que les lavandes mais les lavandins sont surtout des antispasmodiques puissants.

Il est possible également d’utiliser les lavandes en cuisine notamment en faisant infuser les fleurs de lavande dans du lait et confectionner crèmes et glaces ; voir de la liqueur dans certaines régions. Elles sont aussi utilisées dans certaines régions du Maghreb dans des recettes locales dont le couscous.

Il existe deux procédés principaux de production d’huile essentielle de lavande :

– La distillation traditionnelle avec un séchage pendant plusieurs jours et que l’on distille avec un entraînement à la vapeur d’eau.

– La distillation en « vert broyé » :qui donne une huile essentielle de moindre qualité.

La lavande cueillie est hachée et placée sans séchage dans un contenant de distillation directement mis sur un chaudière.

De nombreuses utilisations sont donc possibles.

Dans cet article, j’ai décidé de m’intéresser à leurs propriétés répulsives contre insectes et leurs larves notamment les mites.

C’est ainsi que vous allez pouvoir, une fois la lavande cueillie, la faire sécher et en faire des petits sachets pour glisser dans vos armoires.

Les fleurs de lavande, séchées, sont très résistantes et conservent leurs propriétés très longtemps.

Voici quelques exemple que j’ai fabriqué.

Vous pouvez utiliser des bouts de tissus ou des sachets divers et variés. Peut importe. L’idée est de mettre de la lavande dans vos armoires pour éviter aux mites de se développer et de trouer vos vêtements, draps et autres linge de maison.

La lavande n’est pas la seule allié contre les mites. Toutes les odeurs fortes les éloignent comme le cèdre, le romarin ou le laurier.

Et en plus, cela va sentir bon dans votre armoire.

Votre linge et vos narines vont vous remercier 🙂

Mélanie – My Original Nature

0

Recette cosmétique – Gel huileux visage peaux mixtes et à tendance grasses

­Aujourd’hui, je vous propose une recette de gel huileux pour le visage destiné aux peaux jeunes et adultes, mixtes, à tendance grasse ou acnéique.

Depuis quelques années, j’avais tenté des crèmes diverses et variées, de ma composition ou non, contre ce problème de peaux grasses, mixtes ou à imperfections mais sans réel succès.

A chaque fois, même avec des huiles non comédogènes comme l’huile de noisette, la peau regraissait tout de suite ou brillait à la fin de la journée. De plus, bien souvent, cela ne résolvait pas le problème des imperfections et parfois même l’amplifiait.

C’est ainsi que j’ai mis mes neurones à contribution et ai eu une révélation. En fait, ce qui gênait dans les compositions était la phase huileuse et l’émulsifiant. Il me fallait donc réaliser un gel aqueux (c’est à dire juste à base d’eau) et sans huile ou très peu.

Lire la suite

2

La recette du ménage – Le vinaigre blanc gélifié

Mon petit article du jour pour vous présenter mon arme ultime contre le calcaire : j’ai nommé mon ami le vinaigre blanc !

Vous trouverez un article sur le vinaigre dans la Boîtes à Malices – section les produits du ménage.

Le vinaigre, c’est bien contre le calcaire mais le problème, c’est que ce diable de calcaire va se nicher dans des endroits improbables : des surfaces bien lisses de l’évier ou du pare douche en plastique ou en verre, les bases de robinets, les surfaces planes et verticales …

Lire la suite

0

La recette du ménage – Nettoyant inox et salle de bains

Pour faire suite à mon article sur les conseils pour nettoyer l’inox, vous trouverez cet article sur la réalisation de mon produit pour nettoyer l’inox.

Il fera aussi un excellent anti calcaire d’appoint ainsi qu’un super nettoyant pour la salle bain surtout dans la baignoire.

Il est vraiment très pratique et nettoyer avec ce produit ne nécessite pas vraiment de frotter fort.

Vous pouvez même le laisser poser pendant quelques heures – dans la baignoire par exemple – frotter avec une petite brosse douce et rincer. Le résultat est impeccable.

Lire la suite

0

Recette cosmétique – Le savon liquide pour les mains à l’huile de coco sans huiles essentielles

Aujourd’hui, je vous propose une variante de ma recette du savon liquide pour le lavage des mains.

En effet, suite aux commentaires de deux lectrices, j’ai tenté deux expériences :

1. Remplacer l’huile d’olive par de l’huile de coco pour le côté très hydratant et moussant

2. Ne pas y utiliser d’huile essentielle – en cas de l’allergie ou en état de grossesse comme notre lectrice.

Lire la suite

0

Recette cosmétique – La crème pour les mains légères

Je vous propose aujourd’hui une recette de crème pour les mains très légères.

C’est en fait une variante de ma recette de crème pour les mains. Elle est cependant plus légère, pénètre rapidement dans la peau tout en l’hydratant en profondeur avec l’huile d’amande douce et d’argan.

Lire la suite

0

La recette cosmétique – Le lait après soleil

L’été est là… Et le soleil et ses rayons parfois agressifs avec …

Ça cogne, mais on ne se méfie jamais assez. On profite de ce soleil dont on a manqué cet hiver et on fait le plein de vitamine D …

Sauf que le soleil lui tape pareil et on n’y fait pas attention surtout si on ne s’expose pas volontairement comme sur la plage. On parle autour d’un verre sur une terrasse, on se balade dans la nature sans chapeau ou sans protections …

Et le « coup de soleil » arrive avec les douleurs liés à la brûlure.

C’est pourquoi j’ai concocté cette petite recette l’année dernière déjà et qui avait fait des miracles. Ce lait très frais répare la peau brûlée tout en douceur et en efficacité.

Il est léger, pénètre rapidement dans la peau tout en l’hydratant et en réparant les cellules lésées en profondeur.

Lire la suite

0

Technique cosmétique – Les gestes du layering ou millefeuille japonnais

Pour continuer sur mon article de la technique cosmétique du layering ou mille feuille japonnais, je veux vous parler des gestes qui accompagnent ce rituel de beauté millénaire et verser plus dans l’aspect pratique.

Lire la suite

2

La recette cosmétique – Beurre décontractant musculaire et articulaire

Effort musculaire non adapté, stress, contractures, dos bloqué, articulations douloureuses … Il y a milles et une façon de se retrouver avec des zones douloureuses ou contracturées que ce soit le cou, le dos ou les jambes ou tout autres parties du corps.

Il y a de cela quelques années, je me suis retrouvée avec le cou bloqué par un méchant torticoli.. Je suis donc allée consulter mon médecin qui m’a prescrit – horreur !!!! – du Voltarène (Diclofénac) et du décontractyl en crème plus évidemment les inévitables médicaments myorelaxants qui vont avec afin de me débloquer.

Arrivée à la maison, j’ai déchiré l’ordonnance et je me suis dis que je devais bien pouvoir fabriquer une crème qui m’aiderai à me débloquer. C’est ainsi que j’ai eu l’idée de cette recette de beurre décontracturant.

Lire la suite

0

La recette cosmétique – Le déodorant express

Pour continuer la série sur les déodorants – voir mes recettes déodorant gel à chaud et déodorant liquide à froid – je vous présente ma recette de déodorant express.

Cette recette est ultra simple et ultra rapide quand on manque de temps et qu’on a pas une demi-heure devant soi pour concocter une recette classique surtout si elle demande de la chauffe.

Lire la suite

0

La recette cosmétique – Le gel spécial circulation lymphatique

Dans la même lignée que ma recette de gel circulatoire pour les pieds et jambes lourdes, je vous présente une recette dérivée : ma recette de gel pour améliorer la circulation lymphatique.

Lire la suite

0

Technique cosmétique – Le layering ou millefeuille japonnais

Mon article du jour pour vous présenter une routine cosmétique millénaire qui m’a changé la vie et celle de ma peau, j’ai nommé le layering ou mille feuille japonnais.

Appelé aussi l’art du « shao » – littéralement superposition – c’est une technique ancestrale japonaise qui consiste à appliquer sur la peau des soins en différentes strates suivant un ordre bien précis. Ces différentes couches de produits servent à la fois à démaquiller, nettoyer, purifier, hydrater mais surtout, dans la journée, protéger la peau des agressions extérieures.

C’est un véritable art de vivre dans ce pays du japon où la couleur du teint est un des critères de la beauté féminine. C’est le « teint de porcelaine » des geishas japonaises qui a fait leur réputation d’extrême beauté.

Un énorme Merci à mon amie Cath qui la première m’a parlé de cette technique. Grazie mille !!!!!

Pour avoir une belle peau, il n’y a pas de secret, il faut en prendre soin.

Lire la suite

2

La recette du ménage – La lessive pour le linge

Je vous présente ici ma recette de lessive.

Il y a 1000 et une façons de faire de la lessive maison : au savon de Marseille, savon d’Alep, savon au fiel, noix de lavage, lessive à la cendre … et combien d’autres méthodes.

La recette que je vous propose n’est qu’une parmi beaucoup d’autres mais c’est celle qui m’a semblé la plus basique à faire avec ce que j’avais sous la main.

C’est aussi une lessive qui ne va pas laisser de vilaines traces dans votre machine à laver et celle-ci va rester va rester plus propre. Voir à ce propos mon article sur nettoyer sa machine à laver. Et rien que cela, c’est juste un bonheur.

La recette ressemble à celle de mon savon liquide pour les mains. En effet, c’est même la base de cette recette. C’est pourquoi, la méthode de réalisation sera au début identique.

Lire la suite

0

La recette cosmétique – Le déodorant version liquide

Pour faire suite à ma recette de déodorant à chaud, je vous propose une autres version approchante mais sous forme liquide, réalisable à froid.

J’ai voulu mettre au point une version liquide à froid du déodorant pour deux raisons. La première c’est que parfois, je manquais de temps pour faire la recette qui demandait de la chauffe.

La seconde c’est qu’il faut beaucoup monter en température pour faire gélifier l’arrow root. C’est efficace mais cela dénaturait peut-être des ingrédients sensibles comme l’hydrolat.

Dès lors, je me suis demandée si je ne pouvais pas faire une version liquide à froid qui a le mérite de moins dénaturer les ingrédients et aussi d’aller plus vite dans la préparation.

Lire la suite

0

La recette cosmétique – Le déodorant

Aujourd’hui, je vous présente une recette de déodorant toute simple et facile à mettre en œuvre. Ce déodorant est doux pour la peau et la laisse respirer. Il ne bloque pas le processus essentiel de la transpiration mais le régule tout en douceur.

Pour les personnes sensibles ou allergiques, c’est une vrai alternative aux déodorants classiques bourrés de sels d’aluminium mais aussi à la pierre d’Alun.

Lire la suite

0

La recette cosmétique – Le gel hydroalcoolique

L’hygiène des mains est de nos jours primordiale. En effet,par nos mains transitent toutes les salissures, les germes, les bactéries, les virus … . Il est donc très important de se laver les mains avec de l’eau et du savon aussi souvent que l’on peut.

Mais cela n’est pas toujours possible. C’est pour cela qu’à été été inventé le gel hydro alcoolique. C’est une solution en gel le plus souvent ou en lingettes permettant de se désinfecter les mains sans eau ni savon.

Toutefois, ce n’est qu’une solution de dépannage et ne remplace pas un bon lavage des mains à l’eau et au savon.

Lire la suite

0

La recette cosmétique – Le gel circulatoire « Petons Heureux »

Je vous présente aujourd’hui une recette, sortie de mon imagination, pour prendre soins de nos petits et grands pieds.

Les pieds sont des éléments très importants de notre corps que nous négligeons bien souvent. Et pourtant, il supporte notre poids toute la journée, ce n’est pas rien ! La plupart d’entre nous n’y prennent pas attention et n’en prennent pas soin jusqu’à ce que la douleur arrive.

J’ai remarqué que nombre de personnes de mon entourage souffraient de mal aux pieds et de « jambes lourdes ».

Après quelques recherches, je me suis aperçue que cela était en partie du à une mauvaise circulation du sang et de la micro-circulation en général.

J’ai eu donc l’idée de confectionner un gel qui permettrait de favoriser une meilleure circulation et de soulager le mal aux pieds et les jambes lourdes mis à rude épreuves par la vie moderne.

J’ai également réalisé une variante de ce gel pour les problèmes lymphatiques : voir ma recette du gel spécial circulation lymphatique.

Lire la suite